Harcèlement, réfugiés : Cate Blanchett, présidente engagée du 71e jury du festival de Cannes

Harcèlement, réfugiés : Cate Blanchett, présidente engagée du 71e jury du festival de Cannes© VALERY HACHE Source: AFP
Cate Blanchett présidera le jury du 71e festival de Cannes

Sensible sur la question des migrants et une des premières personnalités à s'être positionnée dans l'affaire Weinstein, l'actrice Cate Blanchett vient d'être nommée 71e présidente du jury du festival de Cannes. Un choix peu anodin ?

Elle présidera le 71e jury du festival de Cannes. Cate Blanchett est une actrice réputée pour ses nombreux rôles à succès, mais aussi pour ses engagements.

En pleine tempête, le monde du cinéma et Hollywood doivent se relever après le scandale sexuel de l'affaire Weinstein de la fin d'année 2017. Et quelle meilleure égérie et symbole pour Cannes 2018 que l'une des personnalités les plus en vues sur cette question ? Ainsi, Cate Blanchett a été l'une des premières à prendre position contre le producteur Harvey Weinstein, accusé depuis le 5 octobre d'agression sexuelle et de viol par plus d'une centaine de femmes.

Quelques jours plus tard, lors de la cérémonie des InStyle Awards à Los Angeles, le 23 octobre, elle avait lancé «Nous aimons toutes être sexy, mais ça ne veut pas dire que nous voulons b... avec vous», visant, sans le nommer, l'ancien baron d'Hollywood qui a produit plusieurs films dont elle a été à l'affiche, comme Aviator de Martin Scorsese.

«Tout homme qui se trouve dans une position d’autorité ou de pouvoir et pense avoir le droit de harceler, menacer ou agresser sexuellement des femmes qu'il rencontre ou avec lesquelles il travaille doit rendre des comptes», avait-elle également affirmé à l'émission Entertainment Tonight.

«Ce n'est jamais facile pour une femme de se dévoiler dans de telles situations et je soutiens de tout cœur celles qui l'ont fait», avait-elle ajouté, en défendant toutes les plaignantes du producteur.

Cate Blanchett, impliquée des paroles aux actes

Pragmatique, la star australienne vient de lancer avec d'autres actrices célèbres, comme Natalie Portman et Meryl Streep, la fondation Time's Up (C'est fini). 

Ce projet disposera notamment d'un fonds destiné à financer un soutien légal pour les femmes et hommes victimes de harcèlement sexuel au travail. L'organisation a déjà recueilli plus de 13 des 15 millions de dollars qu'elle s'était fixée comme objectif financier.

Autre sujet particulièrement médiatisé et politique, la question migratoire intéresse particulièrement Cate Blanchett.

Depuis le 2 mai 2016, elle est d'ailleurs ambassadrice de bonne volonté pour le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR). En 2015, elle s'était notamment rendue au Liban pour rencontrer des réfugiés syriens et, en 2016, elle avait effectué une mission en Jordanie pour observer l'assistance humanitaire apportée à des personnes déplacées par le conflit en Syrie. Elle a participé à de nombreuses campagnes pour sensibiliser l'opinion publique sur le sort des réfugiés.

Outre l'aspect artistique, les convictions de l'actrice ont semble-t-il séduit Pierre Lescure, président du Festival de Cannes, et Thierry Frémaux, délégué général, qui ont déclaré à l'AFP : «Nous sommes très heureux d’accueillir une artiste rare et singulière dont le talent et les convictions irriguent les écrans de cinéma comme les scènes de théâtre. Nos conversations, cet automne, nous promettent qu’elle sera une présidente engagée, une femme passionnée et une spectatrice généreuse.»

Lire aussi : «Des milliers de vies sur la conscience» : des célébrités interpellent Macron et Trump sur le Yémen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.