Daesh revendique l'attentat du supermarché de Saint-Pétersbourg

Daesh revendique l'attentat du supermarché de Saint-Pétersbourg © Anton Vaganov Source: Reuters
Un policier devant le supermarché frappé par une explosion le 27 décembre.

Via son organe de propagande Amaq, le groupe terroriste djihadiste Etat islamique a revendiqué l'explosion du 27 décembre dans un supermarché de la ville russe, qui a fait 13 blessés.

Le 29 décembre, selon des informations rapportées par l'agence Reuters, Daesh a déclaré, via son organe de propagande Amaq, que l'explosion du 27 décembre ayant fait 13 blessés dans un supermarché de Saint-Pétersbourg était l'œuvre d'«un groupe dépendant de l'Etat islamique».

Daesh, rapporte Reuters, n'a néanmoins pas fourni de preuves appuyant cette revendication.

Au lendemain de l'explosion, alors qu'il participait à une cérémonie de remise de décorations aux militaires qui ont participé à l'opération russe en Syrie, le président Vladimir Poutine avait annoncé que l'explosion était un acte terroriste.

Le Comité national antiterroriste (NAK) a précisé que la puissance de l'explosion était équivalente à 200 grammes de TNT.

Cette explosion a eu lieu à quatre jours du réveillon du Nouvel an, qui ouvre la période des fêtes pour les Russes, avant les célébrations du Noël orthodoxe, le 7 janvier. Saint-Pétersbourg avait en outre déjà été le théâtre d'un attentat ayant fait 16 morts et des dizaines de blessés dans le métro, en avril dernier.

Lire aussi : Attentat déjoué à Saint-Pétersbourg : le FSB arrête sept hommes soupçonnés de préparer une attaque

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter