«Ce qu'on veut pour Noël, c'est Jérusalem» : affrontements entre Palestiniens et Tsahal (VIDEO)

«Ce qu'on veut pour Noël, c'est Jérusalem» : affrontements entre Palestiniens et Tsahal (VIDEO)© Ammar Awad Source: Reuters
Des Palestiniens pacifiques déguisés en pères Noël affrontent les soldats israéliens à Bethléem

Des manifestants palestiniens déguisés en pères Noël se sont heurtés aux forces israéliennes, qui ont utilisé des grenades incapacitantes pour disperser la foule, à Bethléem. Les Palestiniens entendaient manifester contre la politique américaine.

Le 24 décembre à Bethléem, des manifestants palestiniens déguisés en pères Noël se sont frottés aux soldats de Tsahal. Agitant des drapeaux de la Palestine, les manifestants pacifiques faisaient sonner des cloches typiques de la saison des fêtes et portaient des pancartes proclamant : «Tout ce qu'on veut pour Noël, c'est Jérusalem et la justice !» ou encore : «Hé Donald ! Le marteau de la Justice ne se "trumpera" pas».

Tout ce qu'on veut pour Noël, c'est Jérusalem

Aux abords de la ville, en chemin vers le point d'entrée nord de la Cisjordanie, les manifestants ont rencontré les forces israéliennes de la police aux frontières.

Tsahal a dans un premier temps cherché à disperser les manifestants dans l'ordre, puis la tension s'est accrue et des gaz lacrymogènes ont été utilisés, ainsi que des grenades incapacitantes.

Auteur: RT France

La manifestation avait pour objectif de dénoncer la décision du gouvernement américain de déménager son ambassade israélienne de Tel-Aviv à Jérusalem.

Cette brève échauffourée fait écho à un autre affrontement plus violent qui a eu lieu le 22 décembre dans cette même zone de Bethléem entre police et manifestants palestiniens. A la fin de la prière du vendredi, des Palestiniens avaient jeté des pierres sur les forces de l'ordre qui assuraient la sécurité à l'entrée nord de la ville.

Lire aussi : «Crime minister» : les Israéliens manifestent contre le gouvernement de Netanyahou (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.