Des soldats algériens accusés de maltraitances envers des enfants subsahariens (VIDEO CHOC)

Des soldats algériens accusés de maltraitances envers des enfants subsahariens (VIDEO CHOC)© Capture d'écran vidéo YouTube, @Akhbar Maghribiya
Enfants subsahariens assis sur le sol subissant des maltraitances.

Publiée le 19 décembre, une vidéo montre des hommes en uniforme forcer des enfants d'origine subsaharienne à se gifler sous la menace d'un bâton. Selon le Huffington Post, il s'agirait d'une pratique de militaires algériens.

Le 19 décembre 2017, une vidéo non datée dans laquelle on peut voir des hommes en uniforme forcer trois enfants subsahariens à se gifler tour à tour, a été diffusée sur les réseaux sociaux. Assis à même le sol dans une région désertique, les enfants martyrisés sont exposés aux coups de bâton de l’un des hommes, qui leur ordonnent de donner plus de force à leur geste. L’authenticité de la vidéo reste à confirmer, mais, selon le Huffington Post Algérie, les tourmenteurs d'enfants seraient des militaires algériens.

Attention : la vidéo ci-dessous peut heurter la sensibilité

D'après certains internautes ayant commenté la vidéo sur Facebook, il s’agirait d’une technique de punition habituellement utilisée au sein de l’armée algérienne. Contacté par le Huffington Post, le ministère algérien de la Défense n’a pas tenu à s’exprimer sur cette affaire.

Mobilisée pour défendre son pays  contre la menace terroriste, l’armée algérienne est également mise à contribution pour lutter contre l’immigration clandestine. Elle est chargée, entre autres, de reconduire à la frontière les migrants illégaux. 

Ces dernières semaines, plusieurs vidéos dévoilant les conditions de renvoi de clandestins subsahariens par les autorités algériennes ont suscité  l'indignation, en Algérie mais aussi dans de nombreux pays d'Afrique subsaharienne. 

Lire aussi : L'Algérie raciste ? Une directive anti-migrants, finalement retirée, fait polémique dans le pays

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.