Afghanistan : Daesh revendique l'attaque d'un centre de formation militaire à Kaboul

Afghanistan : Daesh revendique l'attaque d'un centre de formation militaire à Kaboul© SHAH MARAI / AFP
Un agent de sécurité afghan monte la garde après l'attaque survenue à Kaboul le 18 décembre 2017.

Une énième attaque de l’organisation terroriste faisant deux blessés a secoué Kaboul ce 18 décembre. A l'instar du reste du pays, la capitale afghane renoue depuis quelques semaines avec un nouveau cycle de violences après une brève accalmie.

Un porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur a déclaré qu'une attaque avait été menée par les Taliban contre un centre de formation militaire situé au sud-ouest Kaboul pendant quatre heures et demi ce 18 décembre. Son adjoint a ajouté de son côté que des «tirs d'armes lourdes et légères» avaient été entendus avant l’attaque. Un procédé habituellement utilisé par les terroristes afin de se frayer un chemin et frapper au cœur de la cible visée. 

Une source militaire qui a souhaité conserver l’anonymat a par ailleurs fait savoir que le centre de formation militaire «80», situé dans l'ouest de la capitale, est le plus grand utilisé par les services de renseignements afghans (NDS). Un centre névralgique dans lequel tous les agents des services de renseignement afghans sont formés. En septembre dernier, il avait déjà été victime de l'explosion d'un véhicule piégé positionné devant son entrée principale. Le ministère de l'Intérieur avait alors annoncé que le bilan définitif était de trois blessés.

La capitale afghane est très régulièrement la cible d'opérations armées menées par Daesh. Depuis le début de l'année, 18 attentats ont été recensés par l'AFP. Survenu le 20 octobre, le dernier assaut terroriste a visé la minorité chiite à Kaboul provoquant ainsi la mort de 39 personnes.

En grandes difficultés en Irak et en Syrie, l'organisation terroriste constitue néanmoins une force de nuisance considérable en Afghanistan. Face aux difficultés de l'armée afghane sur le terrain, les Taliban ont multiplié les attaques contre les forces de sécurité.

Lire aussi : Afghanistan : attaque armée contre la chaîne Shamshad à Kaboul

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter