Gabon : deux Danois attaqués au couteau au cri d'«Allah Akbar»

- Avec AFP

Gabon : deux Danois attaqués au couteau au cri d'«Allah Akbar»© ISSOUF SANOGO / AFP
Illustration : un policier gabonais

Deux ressortissants danois ont été blessés, dont l'un gravement, le 16 décembre à Libreville dans une attaque au couteau perpétrée par un Nigérien disant agir «en représailles aux attaques contre les musulmans».

En reportage au Gabon pour la chaîne National Geographic, deux ressortissants danois ont été poignardés alors qu'ils faisaient des achats au village artisanal, un lieu habituellement fréquenté par les touristes, à Libreville.

Selon le ministre gabonais de la Défense Etienne Massard, l'assaillant, un Nigérien de 53 ans, aurait «commis son acte en criant "Allah Akbar"».

Interpellé rapidement, l'assaillant a confié avoir agi «en représailles aux attaques contre les musulmans», selon le ministre.

«Résidant habituellement au Gabon depuis 19 ans», l'assaillant, «dans ses premières déclarations, a dit avoir agi en représailles aux attaques des Etats-Unis contre les musulmans et à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël», d'après Etienne Massard.

Les deux victimes ont été hospitalisées dans une clinique de Libreville. L'un des deux hommes est dans un état grave et en soins intensifs, selon le porte-parole du gouvernement gabonais et ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter