Contre les agressions sexuelles au Nouvel An, la ville de Cologne distribue des bracelets «Respect»

Contre les agressions sexuelles au Nouvel An, la ville de Cologne distribue des bracelets «Respect»© PATRIK STOLLARZ Source: AFP
Nouvel An 2017 à Cologne (image d'illustration)

La ville de Cologne a annoncé qu'elle allait distribuer des bracelets «Respect» pour encourager la compréhension entre les individus le soir du Nouvel An et empêcher une vague d'agressions sexuelles, comme celle ayant eu lieu le 31 décembre 2015.

La ville de Cologne, qui avait été le théâtre d'une vague d'agressions sexuelle dans la nuit du 31 décembre 2015, a lancé une campagne intitulée «Respect», qui vise a éviter qu'un tel drame ne se reproduise.

C'est le maire de la ville Henriette Reker et le chef de la police locale qui ont présenté l'initiative lors d'une conférence de presse commune, comme le rapporte le Kölner Stadt-Anzeiger le 13 décembre. Dans le cadre de cette campagne, la ville a produit 15 000 bracelets avec le mot «Respect» inscrit en couleur, qui seront distribués gratuitement la veille du Nouvel An. La ville dit espérer ainsi que toute personne qui s'approchera du détenteur du bracelet se rappellera qu'elle doit lui témoigner du respect, et imagine ainsi empêcher de potentielles agressions sexuelles.

Ce n'est pas le seul outil de la panoplie présentée par Henriette Reker, qui a en outre expliqué que des messages seraient diffusés sur les réseaux sociaux et dans la ville. Présentés sous forme de dessins animés de style pop art, ils véhiculeront des appels clairs tels que «Tolérance zéro en cas d'attaque», «Célébration joyeuse, sûre et respectueuse», ou encore recommandant de pas tirer de feu d'artifices sur la foule et la police.

Sécurité renforcée

Comme l'année précédente, le dispositif policier sera toutefois considérablement étoffé par rapport au 31 décembre 2015. Quelque 3 000 agents de sécurité, dont 1 400 policiers, devraient être déployés le soir des festivités, et 400 autres prestataires de services de sécurité privés assureront le maintien de l'ordre public. Le chef de la police a expliqué s'attendre à une affluence similaire à l'année passée, prévoyant qu'il y aurait «des gens ivres [...] au comportement agressif». «Je ne me soucie pas de la nationalité des fêtards, les règles s'appliquent à tout le monde», a-t-il ajouté.

Selon des données communiquées par le procureur général de Cologne, au moins 470 plaintes pour des agressions sexuelles commises lors de la nuit du 31 décembre 2015 ont été déposées. Celles-ci ont conduit à la mise en examen de 73 personnes, en grande majorité en provenance d'Afrique du Nord et de pays arabes.

Henriette Reker avait suscité la polémique en estimant que le comportement des jeunes femmes devait être «mieux adapté». Elle leur avait notamment recommandé de se tenir à distance de bras d’un potentiel agresseur pour éviter tout problème.

Lire aussi : Le guide des bonnes manières pour les réfugiés allemands inspire des parodies sur Twitter

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter