Al-Qaïda qualifie la décision de Trump sur Jérusalem de «vrai défi pour le monde musulman»

Al-Qaïda qualifie la décision de Trump sur Jérusalem de «vrai défi pour le monde musulman»© ABBAS MOMANI Source: AFP
Un Palestinien met le feu à un drapeau d'es Etats-Unis près de Ramallah en Cisjordanie

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) a condamné la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. L'organisation islamiste a recommandé à ses militants de se tenir prêts à soutenir les Palestiniens.

Le groupe terroriste al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), basé au Yémen, a assuré le 7 décembre que la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël, était le fruit «d'étapes de normalisation» entre certains pays arabes du Golfe et Israël. al-Qaïda a réaffirmé son soutien à la cause palestinienne, décrivant l'action récente de Washington comme «un vrai défi pour le monde musulman». La déclaration d'AQPA a été dévoilée par l'organisation américaine SITE qui surveille les sites internet islamistes.

al-Qaïda a notamment demandé à ses militants d'être préparés pour venir en soutien aux Palestiniens. Reuters informe que l'organisation islamiste a également lancé un appel aux musulmans à apporter de l'aide financière et des armes.

«Si rien n'est fait, à Dieu ne plaise, alors les lieux saints des musulmans, La Mecque, seront vendus et vous ne trouverez personne pour les défendre», ajoute AQPA.

AQPA a été formé en 2009 après une fusion des branches saoudiennes et yéménites d'al-Qaïda. Les Etats-Unis le considèrent comme l'un des groupes les plus dangereux dans le réseau al-Qaïda, fondé par Oussama ben Laden. Les Etats-Unis ont effectué des attaques de drone répétées contre ses membres et chefs.

Parmi les autres organisations islamistes qui ont appelé à la révolte, le Hamas avait appelé à une nouvelle intifada le 7 décembre pour lutter contre «l'occupation sioniste», suite à la décision de Donald Trump, qui a été largement dénoncée à l'international, et a suscité la colère du monde arabo-musulman.

Le Hezbollah libanais avait, quant à lui, par la voie de son leader Hassan Nasrallah, soutenu cet appel du Hamas pour «faire face à une agression américaine flagrante».

Lire aussi : Les Palestiniens se mobilisent contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.