Le Hamas appelle à une «nouvelle intifada» après l'annonce de Trump sur Jérusalem

Réagissant à l'annonce par Donald Trump de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les Etats-Unis, le Hamas appelle à lancer une «nouvelle intifada contre l'ennemi sioniste».

Après l'annonce très controversée de Donald Trump par laquelle les Etats-Unis ont reconnu la veille Jérusalem comme capitale d'Israël la veille, le Hamas a lancé un appel à une «nouvelle intifada» ce 7 décembre.

«Nous devons appeler au lancement d'une nouvelle intifada et travailler à cela, face à l'ennemi sioniste», a déclaré le leader du mouvement islamiste palestinien Ismaïl Haniyeh. L'intifada désigne, dans la longue histoire du conflit israélo-palestinien, les mouvements de soulèvement des populations palestiniennes contre Israël. La première intifada avait eut lieu de 1987 à 1993, et la seconde de 2000 à 2005.

Au moment même où Ismaïl Haniyeh faisait cette annonce, Israël annonçait le déploiement de renforts militaires en Cisjordanie. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou annonçait conjointement que le président américain Donald Trump était «entré à jamais dans l'histoire» de Jérusalem en reconnaissant cette dernière comme la capitale d'Israël. «Son nom s'affichera avec fierté au côté d'autres noms dans l'histoire glorieuse de notre ville», a-t-il ajouté lors d'un événement organisé par le ministère des Affaires étrangères.

La décision prise par Donald Trump de transférer l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem fait l'effet d'une bombe. Le mouvement islamiste palestinien Hamas avait déjà affirmé le 6 décembre que la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël ouvrait «les portes de l'enfer pour les intérêts américains dans la région».

Lire aussi : «Portes de l'enfer» : le monde arabo-musulman furieux après la décision de Trump sur Jérusalem

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»