Le Congrès américain retire à RT ses accréditations pour couvrir l'actualité parlementaire

Le Congrès américain retire à RT ses accréditations pour couvrir l'actualité parlementaire© Kirill Kudryavtsev Source: AFP
Equipe de journalistes de RT

Les journalistes de RT aux Etats-Unis se sont vus privés d'accréditations par le Congrès américain. Ce dernier justifie sa décision en avançant que RT s'est enregistré comme «agent de l'étranger»... à la demande des autorités américaines.

La commission des journalistes qui décide de l’attribution des accréditations de presse pour le Congrès américain a fait savoir à RT le 29 novembre que ses journalistes ne pourraient plus couvrir l'actualité parlementaire à Washington. 

«La mesure a été prise en réponse à l’enregistrement de la société d’exploitation de RT, T&R Productions LLC, comme un agent de l’étranger», explique le président de cette commission, Craig Caplan, dans une lettre adressée à la rédaction américaine de RT. La décision aurait été prise à l'unanimité lors d'un vote la semaine passée. 

Selon les règles invoquées par la commission, les accréditations «ne devraient pas être délivrées à un demandeur employé par un quelconque gouvernement étranger ou un représentant de celui-ci», précise en outre Craig Caplan. Or, c'est précisément le département américain de la Justice qui avait exigé que RT s'enregistre comme «agent de l’étranger» en septembre dernier.

RT s’était exécuté le 13 novembre. La Russie avait, en guise de représailles, promulgué une loi lui permettant également d'enregistrer des médias comme «agents de l’étranger», avec dans le viseur les radios Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty. Toutes deux voient, en effet, leurs crédits être alloués par le Congrès américain.

Lire aussi : La Russie adopte une loi «de riposte» sur les médias étrangers

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.