Barcelone : plus de 700 000 manifestants réclament la libération des cadres indépendantistes

- Avec AFP

Barcelone : plus de 700 000 manifestants réclament la libération des cadres indépendantistes© PAU BARRENA Source: AFP
Clamant «Libertad» (liberté), les indépendantistes catalans demandent la libération de leurs ex-dirigeants.

750 000 Catalans, selon la police, ont battu le pavé ce 11 novembre à Barcelone pour demander la libération des dix cadres indépendantistes (deux dirigeants d'organisation et huit ex-ministres catalans), actuellement en détention provisoire.

La police municipale de Barcelone a évalué, ce 11 novembre, à 750 000 le nombre des Catalans ayant participé à une grande manifestation réclamant la remise en liberté de dix dirigeants indépendantistes placés en détention provisoire.

La manifestation, qui a duré environ deux heures, avait pour slogan : «Liberté pour les prisonniers politiques !» Elle s'est déroulée plus de deux semaines après le vote [le 27 octobre] par le Parlement de Catalogne de la déclaration d'indépendance de la province, restée sans effets et annulée par la justice espagnole.

© Josep LAGO Source: AFP
Quelques centaines de milliers de Catalans défilant pour la libération de leaders indépendantistes, le 11 novembre à Barcelone.

La manifestation a été convoquée par deux puissantes organisations séparatistes – l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium – pour exiger la remise en liberté de deux de leur dirigeants incarcérés, ainsi que celle de huit anciens membres du gouvernement catalan destitués après la déclaration d'indépendance. Le 2 novembre, une juge madrilène avait ordonné le placement en détention provisoire des huit conseillers (ministres) catalans destitués, dans une enquête pour «sédition», «rébellion» et «détournements de fonds».

L'ex-président de l'exécutif catalan, Carles Puigdemont – visé par un mandat d'arrêt européen à la demande de la justice espagnole – avait appelé à faire entendre une «clameur commune» lors de cette manifestation. Lui-même se trouve à Bruxelles depuis le 30 octobre avec quatre membres de son ex-gouvernement.

Lire aussi : Barcelone : des groupes indépendantistes catalans manifestent lors d’une grève générale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.