Le président tchèque veut que les Européens puissent s'armer pour se défendre contre les terroristes

Le président tchèque veut que les Européens puissent s'armer pour se défendre contre les terroristes© David W Cerny Source: Reuters
Le président tchèque Milos Zeman.
Suivez RT France surTelegram

A l'occasion d'une intervention devant le Conseil de l'Europe, le président tchèque Milos Zeman a prôné le droit au port d'armes sur le continent. Prague reproche justement à la législation de l'UE d'être trop restrictive à ce sujet.

Dans le cadre d'une intervention devant le Conseil de l'Europe le 10 octobre, le président tchèque Milos Zeman a fait part de son souhait de faire avancer le droit au port d'armes dans son propre pays, mais aussi en Europe.

«Que pouvons-nous faire contre la criminalité internationale ? Investir dans la police, investir dans l'armée, et avoir le courage d'investir dans nos propres armes», a ainsi déclaré le chef d'Etat. «Ma femme a un pistolet. Evidemment, elle a passé tous les tests nécessaires, mais maintenant ma femme me protège, plus seulement mes gardes du corps», a-t-il fait valoir. 

Le président tchèque a défendu un système similaire à celui des Etats-Unis, où une vérification des antécédents ainsi que des tests sont nécessaires avant de pouvoir se procurer une arme à feu. «Le deuxième amendement de la Constitution américaine stipule que tout le monde à le droit de porter une arme – bien sûr, ils doivent remplir les conditions nécessaires et passer des tests», a soutenu Milos Zeman.

Du côté de l'Union européenne, le Parlement européen a voté une directive en décembre 2016, en réponse aux attaques terroristes frappant le continent, visant à renforcer le contrôle sur les armes à feu, en interdisant notamment aux civils de détenir certaines armes semi-automatiques. Or, quelques mois plus tard, en juin 2017, les députés tchèques ont approuvé un amendement constitutionnel autorisant les détenteurs légaux d'armes à feu à en faire usage pour défendre la sécurité du pays, par exemple en cas d'attaque terroriste – une loi contrevenant à la législation européenne.

En août dernier, le ministre de l'Intérieur tchèque Milan Chovanec a fait savoir que la directive de l'UE était trop sévère, et a annoncé que son pays avait engagé une action en justice contre l'institution supranationale devant la Cour de justice de l’UE.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»