L'Avis continu, épisode 3 : la Catalogne à la croisée des chemins (VIDEO)

Le référendum catalan, interdit par Madrid, a donné une large victoire aux indépendantistes. Le Parlement catalan a 48 heures à compter de la proclamation officielle pour déclarer l'indépendance. L'émission de RT France revient sur les enjeux.

Les résultats officiels n'ont été divulgués que ce 6 octobre 2017. Le «oui» à l'indépendance de la Catalogne l'a emporté avec 90,18% des suffrages lors du référendum d'autodétermination organisé le 1er octobre, selon les résultats définitifs transmis ce jour au Parlement régional par le gouvernement catalan. Bémol pour les indépendantistes, le taux de participation n'a été que de 43%. 

Selon la loi de référendum, après la proclamation officielle des résultats, le Parlement catalan dispose de 48 heures pour déclarer l'indépendance de façon formelle. Un choix historique pour les Catalans, mais aussi pour l'Espagne, dans une Union européenne où les Etats nations ont – pour l'instant – préservé leur unité.

Renouvellement du dialogue avec Madrid ou proclamation unilatérale d’indépendance suivie de la création d'une république ? Cette seconde option, à hauts risques, serait pourtant pour beaucoup la réalisation d'un rêve. Pour comprendre ces enjeux, Oleg Shommer en discute dans L'Avis continu avec le politologue Alexandre Del Valle, auteur de plusieurs ouvrages dont Comprendre le chaos syrien (L'artilleur, 2016) et Le Complexe occidental (L'artilleur, 2014), et d'un essai Les vrais ennemis de l'Occident : du rejet de la Russie à l'islamisation des sociétés ouvertes (L'artilleur, 2016).

Lire aussi : Découvrez L'Avis continu, l'émission de RT France pour décrypter l'actu politique (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.