Crimée contre Catalogne : des internautes dénoncent un «deux poids deux mesures» dans les réactions

Crimée contre Catalogne : des internautes dénoncent un «deux poids deux mesures» dans les réactions© PIERRE-PHILIPPE MARCOU Source: AFP
Image d'illustration

Déclaré illégal par Madrid, le référendum catalan du 1er octobre a beaucoup fait réagir. Certains internautes estiment que la tenue d'un autre référendum, celui de Crimée en 2014, avait fait l'objet de bien plus de critiques.

Sur Twitter, plusieurs internautes ont comparé les réactions autour du référendum sur l'indépendance de la Catalogne du 1er octobre à celles qui avaient accueilli le référendum de Crimée en 2014.

Alors que la communauté internationale n'avait pas eu de mots assez forts pour critiquer le scrutin en Crimée (la péninsule avait décidé à une écrasante majorité de se rattacher à la Russie), un utilisateur du réseau social Twitter, estimant que celui de Catalogne a été mieux accepté, évoque un «deux poids deux mesures».

Pour un internaute, il est «difficile de condamner le référendum de rattachement de la Crimée et d'accepter un référendum d'indépendance de la Catalogne».

Certains visent plus particulièrement la gauche qui, sans se prononcer ouvertement sur la question de l'indépendance de la Catalogne, a fermement critiqué la violence employée par l'Etat espagnol pour réprimer le scrutin.

Le candidat malheureux à la présidentielle Benoît Hamon, qui s'est offusqué de la répression de Madrid, est également ciblé par certains tweets.

Pour cet internaute, enfin, il apparaît peu cohérent de soutenir le référendum en Crimée et de combattre de la Catalogne.

Lire aussi : Référendum en Catalogne : pour Moscou il s'agit d'une affaire interne à l’Espagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.