L'opposant russe Navalny arrêté à Moscou pour violation des règles de manifestation

L'opposant russe Navalny arrêté à Moscou pour violation des règles de manifestation© Maxim Shemetov Source: Sputnik
L'opposant russe Alexeï Navalny, en train d'être interpellé (photo d'archive)

L'opposant russe Alexeï Navalny a été arrêté à la sortie de son domicile à Moscou, alors qu'il se rendait à un meeting en province. Ce rassemblement, en effet, n’avait pas été autorisé par l’administration locale.

Dans la matinée du 29 septembre, la police moscovite a arrêté le célèbre opposant politique Alexeï Navalny près de son domicile. Dans un communiqué, les forces de l’ordre ont expliqué que cette arrestation avait été réalisée en raison d'«appels répétés [d'Alexeï Navalny] à participer à des démonstrations publiques non autorisées». «La police appelle les citoyens à ne pas céder aux provocations et à s’abstenir de participer à [de tels] événements», a rappelé la branche locale du ministère de l’Intérieur.

«On m'a interpellé dans mon hall d'immeuble. Ils m'emmènent quelque part pour des "explications"», a écrit de son côté Alexeï Navalny sur Twitter, avant de poster une vidéo de son arrestation sur son compte Instagram.

Candidat à l'élection présidentielle bien que déclaré inéligible, l'opposant russe avait prévu d'organiser un meeting de campagne dans la soirée du 29 septembre sur une place de Nijni Novgorod. Il a cependant été annulé par les autorités de la ville, qui ont fait valoir qu'un autre événement devait avoir lieu sur la même place, à peu près au même moment. Le 27 septembre, les autorités de Nijni Novgorod avaient émis un avertissement public, appelant les citoyens à s’abstenir de participer à ce meeting non-autorisé dans l'espace public, sous peine de possibles sanctions, conformément à la loi.

En Russie, il est obligatoire de déposer une demande d'autorisation auprès des autorités avant la tenue d’un rassemblement public. Les autorités confirment ensuite l'autorisation ou non du rassemblement, et fixent le lieu et le nombre de participants.

L’organisation d’une manifestation non-autorisée est passible de 30 jours de détention administrative. Alexeï Navalny a d'ailleurs déjà été arrêté à plusieurs reprises pour ce motif, la dernière fois au mois de juin.

Lire aussi : 70 manifestants arrêtés à Moscou lors d'une manifestation non-autorisée dénonçant la corruption

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.