«J'ai vu des gens brûlés au visage» : des témoins racontent l'attentat du métro de Londres à RT

«J'ai vu des gens brûlés au visage» : des témoins racontent l'attentat du métro de Londres à RT Source: Reuters
Evacuation de blessés après l'explosion dans le métro de Londres

Après l'explosion survenue le matin du 15 septembre dans la station Parsons Green du métro de Londres et qui a fait une vingtaine de blessés, des Londoniens présents sur place ont livré leur témoignage à RT.

Le matin du 15 septembre, vers 8h50, une explosion est survenue dans une rame du métro londonien à la station Parsons Green, faisant plusieurs blessés et créant un important mouvement de panique. Les secouristes ont annoncé qu'au moins 29 personnes avaient été transportées à l'hôpital suite à l'explosion. Leurs vies ne seraient pas en danger. 

Le gouvernement britannique a fait savoir que l'incident était traité par les autorités comme un «acte terroriste», un objet ayant été retrouvé dans la rame en train de brûler, vraisemblablement après avoir explosé.

Des images obtenues par RT montrent l'engin qui serait à l'origine de la déflagration se consumer au pied d'un banc à l'intérieur de la rame de métro. Il s'agit d'un seau de couleur blanche placé dans un sac de provisions et d'où pendent des fils électriques – vraisemblablement un engin explosif de fabrication artisanale.

Une autre vidéo montre des camions de police et de secouristes passer en trombe dans les rues adjacentes à la station de métro Parsons Green, tandis que des témoins, visiblement abasourdis, observent la scène en se réconfortant.

Sur place, les ambulanciers ont évacué les usagers du métro, certains ne pouvant pas marcher, comme le montrent ces images des journalistes de RT.

J'ai vu des gens avec des brûlures au visage et dont les vêtements étaient recouverts d'une sorte de couche blanche qui faisait penser à du coton 

«La première chose qui me vient à l'esprit c'est le son de l'explosion. Ensuite, j'ai vu du feu, de la fumée, j'ai regardé autour de moi, il y avait des gens qui criaient et se mettaient à courir. Certains tombaient, alors j'ai dû aider quelques personnes en les portant sur mes épaules. C'était très difficile de sortir de là [...] Après être parvenu à sortir de la rame, j'ai vu des gens assis sur les banc du quai avec d'importantes brûlures au visage», a expliqué une témoin de l'explosion à RT.

«J'étais en train d'entrer dans la station lorsque j'ai vu une foule de gens courir dans tous les sens complètement paniqués. J'ai alors fait comme eux, mais sans savoir pourquoi nous courions. J'ai vu des gens avec des brûlures au visage et dont les vêtements étaient recouverts d'une sorte de couche blanche qui faisait penser à du coton ou à de la mousse», a raconté une autre Londonienne.

L'enquête est en cours pour faire la lumière sur ce potentiel attentat manqué dans le métro londonien. Aucun groupe n'a pour l'heure revendiqué l'acte.

Depuis le début de l'année 2017, la capitale britannique a été la cible de plusieurs attentats revendiqués par l'Etat islamique. 

Lire aussi : En cas d'attaque terroriste sur Westminster, 100 députés pourraient être tués

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.