L'armée américaine s'excuse pour un tract sur le Coran jugé offensant pour les musulmans

L'armée américaine s'excuse pour un tract sur le Coran jugé offensant pour les musulmans© Lucas Jackson Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Un militaire américain haut gradé en poste en Afghanistan a présenté ses excuses pour un tract jugé offensant, sur lequel un passage du Coran était superposé à l'image d'un chien, animal considéré comme impur dans la religion musulmane.

Une polémique a éclaté au sein des troupes de l'armée américaines stationnées en Afghanistan après la distribution aux habitants de la province de Parwan (nord-est) d'un tract controversé. On y voit un lion à la poursuite d'un chien blanc sur lequel est peint le drapeau des taliban. Le chien représente ainsi les taliban, et le lion, l'Afghanistan. 

Au-dessus du dessin, un message, exhortant les habitants à signaler les insurgés taliban aux autorités : «Préservez votre liberté des chiens terroristes en coopérant avec les forces de la coalition afin qu'ils puissent cibler votre ennemi et l'éliminer.»

Problème : un passage du Coran était inscrit sur le «taliban» fuyant le lion. Le gouverneur de la province de Parwan, Mohammad Hasem, indigné, a condamné le tract, le décrivant  comme «impardonnable» et ajoutant qu'une enquête serait ouverte.

Le 6 septembre, les taliban ont également répondu à ce tract, affirmant qu'à travers ce dernier, les Etats-Unis prouvaient leur «haine» de l'islam et montraient bel et bien que la guerre en Afghanistan était dirigée «contre l'islam et les musulmans».

Face à ce tollé, le major-général James Linder, haut commandant militaire des États-Unis, s'est excusé pour la diffusion de ce tract, soulignant qu'il diffusait «à tort une image très offensante pour l'islam et les musulmans».

Le 21 août, dans un discours prononcé depuis Fort Myer, sur les rives du Potomac, le président américain Donald Trump a annoncé l'envoi de 3 900 soldats américains supplémentaires en Afghanistan.

Plus de 173 000 civils ont été tués en Afghanistan et au Pakistan depuis l'invasion américaine de l'Afghanistan en 2001.

Lire aussi : Les taliban demandent à Trump le «retrait complet» des troupes américaines d'Afghanistan

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix