Belgique : la Flandre envisage de surveiller l'assiduité en ligne de ses chômeurs

Belgique : la Flandre envisage de surveiller l'assiduité en ligne de ses chômeurs
Illustration ©Silas Stein / Global Look Press
Suivez RT France surTelegram

L'équivalent flamand du Pôle emploi français souhaite pouvoir déterminer si les demandeurs d'emploi sont suffisamment actifs dans leur recherche sur internet. L'historique de navigation des chômeurs pourrait être utilisé.

La VDAB, équivalent flamand de Pôle emploi, ne veut plus se contenter de fournir un service que les chômeurs jugeraient bon d'utiliser ou non dans leur recherche de travail. L'agence aimerait en outre s'assurer que les demandeurs d'emploi consultent bien ses offres d'emploi sur internet. Dans ce but, la VDAB, qui s'occupe des chômeurs flamands ainsi que des néerlandophones de la région bilingue de Bruxelles-Capitale, envisage d'utiliser l'historique internet des chômeurs afin d'évaluer leur activité réelle. «Nous étudions la possibilité d'utiliser le comportement en termes de clics, afin d'évaluer la recherche d'emploi», a expliqué une porte-parole de la VDAB, citée par le quotidien flamand De Morgen ce 4 septembre 2017. 

Ceux qui ne consulteraient pas suffisamment les offres d'emploi de la VDAB seraient sanctionnés. La Fédération générale du travail de Belgique (FGTB) a immédiatement fait part de ses réserves. «Cela comporte de nombreux risques et peut donner un sentiment de "Big Brother"», s'est inquiété la secrétaire générale du syndicat, Caroline Copers, selon La Libre.

Lire aussi : «Changer l'esprit du Code du travail» : le gouvernement annonce officiellement les ordonnances

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix