Le conducteur de la camionnette de Barcelone formellement identifié par la police espagnole

Le conducteur de la camionnette de Barcelone formellement identifié par la police espagnole Source: Reuters
Un policier espagnol sur Las Ramblas à Barcelone

La police de Catalogne a annoncé avoir formellement identifié l'auteur de l'attentat à la voiture-bélier de Barcelone, Younès Abouyaaqoub. Le suspect est recherché dans toute l'Europe.

Sur son compte Twitter, la police de Catalogne a annoncé que le terroriste de Barcelone qui a conduit la camionnette sur Las Ramblas avait été identifié par les forces de l'ordre.

Le suspect est Younès Abouyaaquoub, un citoyen marocain.

La traque devient européenne 

Le chauffeur présumé restant le seul individu de la cellule terroriste toujours en fuite, le ministre de l'Intérieur du gouvernement régional catalan Joaquim Forn a annoncé sur Catalunya Radio que les recherches étaient maintenant étendues à toute l'Europe. 

«Cette personne n'est plus uniquement recherchée en Catalogne mais dans tous les pays européens, c'est un effort de la police européenne», a-t-il affirmé. L'Espagne a en effet communiqué l'identité du suspect à toutes les polices des pays européens.

Quelques heures après l'attentat de Barcelone, une autre voiture avait à son tour fauché des badauds dans la station balnéaire de Cambrils, au sud de la capitale catalane. L'un des cinq occupants de l'Audi munis de fausses ceintures explosives, d'une hache et de couteaux, avait ensuite poignardé à mort une femme. Tous les cinq ont été abattus par la police.

Les auteurs des deux attentats, revendiqués par Daesh, constituent une cellule djihadiste de 12 personnes. Ils s'apprêtaient à commettre «un ou plusieurs attentats» de «manière imminente», quand une mauvaise manipulation a provoqué une explosion qui a détruit la maison où ils préparaient les attentats, à Alcanar, à 200 kilomètres au sud-ouest de Barcelone, selon le chef de la police catalane Josep Lluis Trapero.

Les enquêteurs estiment que cette explosion a poussé la cellule à agir précipitamment au moyen de véhicules pour tuer à Barcelone puis Cambrils.

Quatre suspects étaient en garde à vue le 21 août. Sur les cinq tués à Cambrils, trois de nationalité marocaine, ont été identifiés. Trois autres suspects, ayant un lien à déterminer avec le commando, ont été identifiés : Younès Abouyaaqoub et deux hommes qui pourraient avoir péri dans l'explosion d'Alcanar.

Lire aussi : Qui est l'imam marocain soupçonné d'être derrière la cellule djihadiste de Catalogne ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.