Italie : inauguration du mémorial Alexandre Prokhorenko, militaire russe mort en héros en Syrie

Italie : inauguration du mémorial Alexandre Prokhorenko, militaire russe mort en héros en Syrie © capture d'écran de Ruptly

La bravoure de l’officier russe est passée à la postérité avec l’inauguration d’un mémorial en son honneur. Encerclé par Daesh, il avait préféré ordonner à l'aviation russe de bombarder sa position, plutôt que de se faire prendre par les terroristes.

«Nous sommes fiers d’inaugurer aujourd’hui dans notre ville le monument en honneur d’un soldat russe», a déclaré Mario Puglia, maire de la petite commune de Vagli Sotto, en Toscane, lors de la cérémonie d’ouverture d’un mémorial dédié à l’officier russe Alexandre Prokhorenko. En 2016, ce jeune lieutenant est mort en Syrie, à 25 ans. Encerclé par les djihadistes de Daesh, il avait préféré ordonner à l'aviation russe de bombarder sa position plutôt que de tomber entre les mains des terroristes. Une résolution héroïque qui avait conduit les médias internationaux à le surnommer le «Rambo russe».

Une petite centaine de personnes se sont réunis pour assister à l'inauguration solennelle du mémorial, dont certains représentants des autorités de la commune, des habitants, mais aussi des diplomates russes et des militaires italiens.

La statue d’Alexandre Prokhorenko, en marbre blanc, a été réalisé par le sculpteur français Marc Levet et représente les derniers moments de sa vie, tels l'artiste les a imaginés.

La bravoure du jeune militaire défunt a également été reconnue par les autorités russes, qui lui ont remis la distinction de Héros de la Russie à titre posthume. La ville d'Orenbourg, dans la région méridionale du pays dont il était originaire, a en outre pris la décision de nommer l'une de ses rues selon son patronyme, tandis qu'une école du village de Gorodki, dans le même district, a pris son nom.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.