Un ex-ministre aurait montré son sexe lors d'une fête familiale : il se retire de la vie publique

- Avec AFP

Un ex-ministre aurait montré son sexe lors d'une fête familiale : il se retire de la vie publique© BERTIL ERICSON / TT NEWS AGENCY Source: AFP
Anders Borg en 2015

Il aurait insulté des convives et montré son sexe lors d'une fête de famille : après avoir présenté des excuses publiques, l'ancien ministre des Finances suédois a renoncé à la vice-présidence d'un grand groupe du pays, Kinnevik.

La presse a rapporté largement divers témoignages anonymes sur le comportement déplacé de l'ancien ministre des Finances suédois Anders Borg, lors d'une soirée familiale : très saoul, il aurait insulté des femmes et tenté de lancer une compétition de taille de pénis. 

Anders Borg, l'homme à la boucle d'oreille, figure centrale du gouvernement de centre droit de 2006 à 2014, a reconnu sur Facebook s'être comporté «de manière désagréable» lors de ce événement. Il a présenté ses excuses.

«Avec cette énorme attention des médias, je choisis de quitter mon poste de vice-président du conseil d'administration de Kinnevik [une grande société d'investissement] et de membre du conseil de Bima [une entreprise d'assurance], par respect pour ces sociétés», a-t-il également écrit.

Une plainte a été déposée, mais «les informations sont vagues», a expliqué un porte-parole de la police à la radio publique SR. Une enquête préliminaire, pour harcèlement et insultes, est en cours.

Retiré de la vie politique, Anders Borg, qui n'est pour l'instant soupçonné d'aucun délit, a confié sur le réseau social ne pas se souvenir de la soirée. «Je ne bois pas plus qu'un autre mais j'ai subi énormément de pressions ces derniers mois», a-t-il souligné.

La Suède est particulièrement vigilante face au comportement de ses élites. En 2016, une ministre suédoise de 29 ans vue comme l'avenir du parti social-démocrate, Aida Hadzialic, avait démissionné après avoir été prise en flagrant délit de conduite en état d'ivresse.

Lire aussi : Suède : après un festival marqué par des agressions sexuelles, des concerts sans hommes ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.