Suède : après un festival marqué par des agressions sexuelles, des concerts sans hommes ?

Suède : après un festival marqué par des agressions sexuelles, des concerts sans hommes ?© Pontus Lundahl Source: Reuters
Le camping du festival Bravalla

Après que le festival de musique suédois Bravalla a été terni fin juin par une vague d’agressions sexuelles, Emma Knyckare, une humoriste suédoise, a décidé de créer un festival de rock réservé aux femmes.

La comédienne suédoise et animatrice de radio Emma Knyckare a proposé d’organiser un festival de musique réservé aux femmes, après que le festival Bravalla, dans le pays scandinave, a été terni par une vague d’agressions sexuelles et au moins quatre viols. Elle a lancé cette idée le 2 juillet sur Twitter : «Que pensez-vous de créer ensemble un festival vraiment cool durant lequel seules les personnes n’étant pas des hommes seront invitées, et qui perdurera jusqu’à ce que tous les hommes apprennent à bien se comporter ?»

Sa proposition a suscité des réactions mitigées, mais elle a apparemment généré de nombreuses offres d’aide et de soutien. L'artiste a publié le lendemain un post sur Instagram qui disait que ce projet de festival prenait déjà forme. «Le premier festival rock sans hommes en Suède se tiendra l’été prochain. Dans les jours à venir, je vais réunir un groupe d’organisateurs et de chefs de projet talentueux qui constitueront l’équipe de gestion du festival, vous entendrez donc parler de nous le moment venu», lit-on dans ce post.

A post shared by Här Är Jag! (@knyckare) on

Le festival de musique annuel suédois Bravalla prévu l’année prochaine a été annulé après que quatre viols et 22 cas d’agressions sexuelles ont été signalés à la police lors de l’édition de cette année. Alors que l'incident a fait la une des médias suédois, la société organisatrice, FKP Scorpio, a publié un communiqué dénonçant ces violences.

Lire aussi : Un festival de musique suédois annulé après une vague d’agressions sexuelles

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.