«Anéantis les tous»: un imam de Californie appelle Allah à «n'épargner aucun» juif

«Anéantis les tous»: un imam de Californie appelle Allah à «n'épargner aucun» juif© Ammar Awad Source: Reuters
Un manifestant palestinien face à un membre des forces de l'ordre israéliennes le 17 juillet (image d'illustration)

Un imam californien a fait scandale en appelant Dieu à exterminer les juifs. Ces propos faisaient écho aux violents affrontements qui ont opposé, ces derniers jours, la police israélienne et des manifestants palestiniens en Cisjordanie.

«Ô Allah, compte les tous et anéantis les jusqu'au dernier. N'en épargne aucun», a exhorté le Sheikh Ammar Shahin en parlant des juifs, au cours de son sermon du 21 juillet, au centre islamique de Davis dont il est imam, à quelques 20 km de Sacramento, la capitale de l'Etat de Californie. 

Comme une vidéo en témoigne, l'imam a aussi appelé Allah à «libérer la mosquée d'Al-Aqsa [à Jérusalem-Est] de la saleté des juifs [et] de détruire ceux qui ont fermé cette mosquée».

Le sermon d'une heure traitait pour la plus grande partie des incidents survenus à Jérusalem-Est, depuis que les autorités israéliennes ont décidé d'installer des détecteurs de métaux aux entrées de l'esplanade des Mosquées, à la suite d'une attaque meurtrière contre deux policiers israéliens, le 14 juillet. Cette mesure avait engendré une vague de manifestations, à Jérusalem puis en Cisjordanie, mais aussi dans la bande de Gaza, ayant dégénéré en affrontements meurtriers. Les autorités israéliennes ont finalement décidé, le 25 juillet, de ne plus utiliser de détecteurs de métaux au niveau du site religieux.

Dans sa diatribe, l'imam a aussi cité un hadith (recueil des mots et actes de Mahomet et de ses compagnons) qui, selon lui, signifierait que le jour du jugement viendrait après que les musulmans auront combattus les juifs lors d'une lutte finale.

Le prêche a assez logiquement provoqué des réactions de répulsion sur les réseaux sociaux. «Discours de haine. Emprisonnez-le. Qu'attendez-vous ?», c'est par exemple indigné un internaute.

«Voilà le sommet du discours de haine et de l'incitation à la violence. C'est cela la radicalisation. Cela devrait être considéré comme un crime et [l'imam] devrait être arrêté !», a de même lancé une utilisatrice de Twitter.

Lire aussi : A Montréal, un imam jordanien appelle au meurtre des juifs dans son prêche (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.