Libye : Haftar et Sarraj s'engagent à un cessez-le-feu et à des «élections dès que possible»

- Avec AFP

Libye : Haftar et Sarraj s'engagent à un cessez-le-feu et à des «élections dès que possible»© FETHI BELAID, KHALIL MAZRAAWI Source: AFP
A gauche le maréchal Khalifa Haftar, à droite le chef du gouvernement Fayez al-Sarraj.

Les deux principaux rivaux dans la crise libyenne en visite à Paris, le chef du gouvernement de Tripoli Fayez al-Sarraj et l'homme fort de l'est Khalifa Haftar, s'engagent à un cessez-le-feu et à l'organisation d'élections «dès que possible».

«Nous nous engageons à un cessez-le-feu [et] nous prenons l'engagement solennel d'œuvrer pour la tenue des élections présidentielles et parlementaires dès que possible», ont convenu le Premier ministre Fayez al-Sarraj et le général Khalifa Haftar, qui doivent se rencontrer dans l'après-midi du 25 juillet sous l'égide du président français Emmanuel Macron, selon un projet de déclaration diffusé par la présidence française.

Depuis 2011 et la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye est en proie aux violences et encore loin de connaître la stabilité politique, au point que le pays est fracturé en deux zones depuis plus d’un an : l'une contrôlée par le gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, basé à Tripoli et soutenu par l'ONU, et l'Est dominé par les forces de Khalifa Haftar, soutenues par l'Egypte et les Emirats arabes unis.

Lire aussi : L’Italie va-t-elle armer les vedettes des gardes-côtes libyens pour restreindre l’immigration ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.