Pour Donald Trump, le cessez-le-feu en Syrie prouve l'utilité du dialogue avec la Russie

- Avec AFP

Pour Donald Trump, le cessez-le-feu en Syrie prouve l'utilité du dialogue avec la Russie© SAUL LOEB Source: AFP

Lors de leur conférence de presse commune, les chefs d'Etat français et américain ont rappelé le caractère essentiel, selon eux, de l'axe franco-américain, mais ont souligné l'importance de la coopération avec Moscou, notamment sur le dossier syrien.

Le président américain a estimé le 13 juillet à Paris que le cessez-le-feu en Syrie démontrait l'utilité du dialogue avec Moscou. Donald Trump et Vladimir Poutine, le président russe, avaient annoncé cette trêve après leur premier entretien en tête-à-tête en marge du sommet du G20, le 7 juillet, à Hambourg.

«Grâce au dialogue, nous avons pu obtenir un cessez-le-feu [dans le sud du pays]. Il va durer un moment et franchement nous travaillons à un deuxième cessez-le-feu dans une partie très difficile de la Syrie», a-t-il dit lors de la conférence de presse conjointe qu'il a tenue à Paris, avec son homologue français, Emmanuel Macron.

Le président de la République française a lui aussi souligné le caractère crucial de l'entente de l'Occident avec Moscou : «Evidemment nous n'avons pas la même relation [avec la Russie] qu'avec les Etats-Unis, mais c'est une relation également ancienne et je pense qu'il est important que nous ayons l'un et l'autre des contacts directs avec Vladimir Poutine.»

Je pense que nous avons l'un et l'autre une relation directe avec la Russie

«Je pense que nous avons l'un et l'autre une relation directe avec la Russie [...] j'ai eu deux longs entretiens avec Vladimir Poutine [...], cette relation est très importante, nous avons beaucoup de désaccords avec la Russie [...] mais dans l'environnement actuel, en particulier au Moyen-Orient, travailler ensemble, partager nos désaccords et essayer de construire des solutions est une nécessité», a poursuivi Emmanuel Macron.

Donald Trump, comme Emmanuel Macron, semblent entretenir de bonnes relations avec le maître du Kremlin. Le 8 juillet, à Hambourg, Donald Trump avait déclaré s'entendre «très bien» avec Vladimir Poutine, tandis qu'Emmanuel Macron s'était félicité de voir la relation franco-russe passer «une nouvelle phase», lors du sommet du G20.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.