L'Iran mène un exercice naval d'ampleur en mer Caspienne (VIDEO)

L'Iran mène un exercice naval d'ampleur en mer Caspienne (VIDEO)
Destroyer iranien, photo ©IIPA Ebrahin Noroozi / IIPA / AFP

En pleine crise diplomatique au Moyen-Orient, et alors que les relations entre l'Iran et l'Arabie saoudite sont au plus bas, Téhéran a déployé sa flotte présente en mer Caspienne pour une série d'exercices militaires.

L'état-major iranien a lancé le 2 juillet des exercices navals de grande ampleur en mer Caspienne. Les opérations doivent durer cinq jours au total, selon l'agence de presse iranienne IRNA. Baptisés «Sécurité et puissance durables», les exercices comprennent notamment des simulations impliquant des unités ennemies afin de tester les capacités opérationnelles de la flotte iranienne basée en mer Caspienne.

Selon l'agence de presse iranienne MEHR, une autre phase d'exercices sera effectuée en août, sur une zone large de 88 000 kilomètres carrés. Amir Mahmouf Mousavi, un cadre de l'armée iranienne, a fait savoir à MEHR que les exercices impliqueraient des armements de haut niveau ainsi que des systèmes de missiles de pointe et de renseignement.

Le 18 juin dernier, l'Iran avait mené conjointement avec la Chine des exercices navals, cette fois au sud du pays, dans le détroit d'Ormuz. Ces opérations militaires interviennent alors que la situation dans la région est particulièrement tendue. A la crise diplomatique entre des pays du Golfe et le Qatar, s'ajoutent les accusations de terrorisme que s'échangent l'Iran et l'Arabie saoudite.

Le 7 juin, les Gardiens de la révolution islamique avaient déclaré que l'Arabie saoudite et leur allié américain étaient derrière les attentats survenus le même jour à Téhéran, où 17 personnes avaient trouvé la mort. Riyad a cependant rapidement nié tout lien avec ces attaques meurtrières.

Lire aussi : Pékin déploie des navires de guerre en mer de Chine après la «provocation» de Washington

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.