Isolement régional du Qatar : Moscou prône une sortie de crise par le dialogue (VIDEO)

Isolement régional du Qatar : Moscou prône une sortie de crise par le dialogue (VIDEO)© Maksim Blinov Source: Sputnik
Le ministre des Affaires étrangères qatari Mohammed ben Abderrahmane Al Thani reçu à Moscou par son homologue russe Sergueï Lavrov, le 10 juin

A l'occasion de la visite de son homologue qatari à Moscou, le chef de la diplomatie russe a appelé au dialogue international pour régler la crise diplomatique entre l'Arabie saoudite et ses alliés et le Qatar.

«Nous appelons à ce que tous les différends soient résolus à la table des négociations, dans le cadre d'un dialogue respectueux», a prôné le ministre des Affaires étrangères russes, Sergueï Lavrov, lors de sa rencontre avec son homologue qatari Mohammed ben Abderrahmane Al Thani, le 10 juin à Moscou. Le chef de la diplomatie russe faisait alors référence à la rupture des relations diplomatiques et économiques avec le Qatar décidée par l'Arabie saoudite et ses alliés, ainsi que l'Egypte.

Sergueï Lavrov a précisé que Moscou était prêt à agir «avec le consentement et dans l'intérêt des parties impliquées», afin de résoudre le conflit diplomatique, ajoutant que les pays du monde arabe devraient s'unir pour combattre efficacement le terrorisme.

«Fidèles à nos principes, nous ne nous mêlons pas des affaires intérieures des pays tiers, ni de leurs relations bilatérales. Pourtant, nous ne pouvons nous réjouir lorsque les relations entre nos partenaires s’aggravent», a en outre confié le ministre des Affaires étrangères russe à Mohammed ben Abderrahmane Al Thani.

La veille, l'administration américaine avait envoyé des messages contradictoires sur ce dossier. D'un côté, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson avait assuré que les mesures prises contre le Qatar mettaient en péril l’intervention américaine contre Daesh, et avait donc appelé à une levée du blocus contre l'émirat. Mais quelques heures plus tard, Donald Trump avait accusé le petit émirat d’avoir été «historiquement une source de financement du terrorisme à un très haut niveau», reprenant ainsi l'argument principal de l'Arabie saoudite et de ses alliés. Ces derniers ont en effet rompu leurs liens diplomatiques avec le Qatar, l'accusant de «soutien au terrorisme», y compris au groupe Etat islamique, à Al-Qaïda, et aux Frères musulmans.

Lire aussi : L'Arabie saoudite et ses alliés rompent leurs liens diplomatiques avec le Qatar

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.