Plusieurs policiers afghans tués par un «tir ami» de l'aviation américaine

Plusieurs policiers afghans tués par un «tir ami» de l'aviation américaine Source: Reuters
Soldat américain sur la base aérienne de Kandahar (image d'illustration)

Un «tir ami» opéré par l'aviation américaine a coûté la vie à deux policiers afghans dans la région de Helmand, à la frontière pakistanaise, selon un dernier bilan. Quatre autres membres des forces de l'ordre ont été blessés.

Dans la nuit du 9 au 10 juin, un avion de l'armée américaine a malencontreusement frappé plusieurs policiers afghans dans la province de Helmand, dans le sud du pays, à la frontière pakistanaise, d'après le commandement de l'armée américaine en Afghanistan cité par l'agence Reuters.

«Deux agents de police ont été tués et quatre autres blessés», a fait savoir Omar Zwak, porte-parole du gouvernorat de Helmand, cité par l'AFP. Ils faisaient partie de la police frontalière afghane et se trouvaient en service au moment de l'opération conduite conjointement par l'armée afghane et l'armée américaine.

«Les policiers patrouillaient trop près d'une base des Taliban lorsqu'ils ont été touché par la frappe», a expliqué à l'AFP Omar Zwak, ajoutant qu'«un certain nombre de Taliban ont également été tués dans la frappe aérienne.»

Un premier bilan officiel, relayé par l'agence Reuters, faisait état de quatre policiers décédés.

«Nous voudrions exprimer nos plus sincères condoléances aux familles des membres de la police frontalière qui ont perdu la vie ou été blessés par ce malheureux incident», a déclaré le commandement de l'armée américaine en Afghanistan dans un communiqué. Les autorités afghanes et américaines ont chacune annoncé qu'elles ouvraient une enquête pour déterminer les circonstances exactes dans lesquelles l'incident s'est produit.

Les Taliban ont réalisé d'importantes progressions dans la province de Helmand au cours de l'année passée, s'emparant de plusieurs villes et villages. Leur présence dans la région menace désormais la capitale de la province, Lashkar Gah. Plusieurs centaines de soldats américains sont arrivés dans le Helmand depuis le début de l'année pour prendre la tête d'une «mission de conseil» destinée à entraîner et assister les troupes afghanes dans le cadre de la mission de l'OTAN en Afghanistan. 

L'Afghanistan subit depuis plusieurs semaines une série d'attaques, dont un attentat meurtrier en plein cœur de la capitale, Kaboul, perpétré le 31 mai dernier. Perpétrées par les Taliban, qui ont lancé depuis le mois d'avril leur offensive de printemps contre les forces gouvernementales et leurs alliés occidentaux, elles ont fait plusieurs centaines de morts.

Lire aussi : Kaboul : 80 morts et 350 blessés dans l'explosion d'une voiture piégée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.