Gaz lacrymogènes contre pierres : une manifestation à Gaza se termine en heurts

Gaz lacrymogènes contre pierres : une manifestation à Gaza se termine en heurts© capture d'écran de Ruptly

Au moins un manifestant a été blessé et plusieurs autres ont souffert de gaz lacrymogènes ce 7 mai, lors de violents affrontements entre des manifestants palestiniens et les forces de défense israéliennes, dans le nord de la bande de Gaza

Les militaires israéliens ont dans un premier temps tiré des coups de semonce alors que des Palestiniens leur lançaient des pierres et brûlaient des pneus. Ils ont ensuite répliqué à l’aide de gaz lacrymogène.

Les Territoires palestiniens et Israël sont le théâtre d'une vague de violences qui a causé la mort depuis le 1er octobre 2015 de 268 Palestiniens, 41 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Erythréen, un Soudanais et une Britannique, selon le décompte de l'AFP.

Lire aussi : Des soldats israéliens arrêtent un garçon palestinien de huit ans accusé d'être un émeutier

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»