«Covfefe» : Donald Trump invente un nouveau mot, Twitter explose et se pique de linguistique

«Covfefe» : Donald Trump invente un nouveau mot, Twitter explose et se pique de linguistique Source: Reuters
Photo d'illustration

La publication par Donald Trump d'un étrange message sur Twitter a mis les réseaux sociaux dans tous leurs états. Le président américain a encouragé les internautes à découvrir le sens du mot intraduisible qu'il semble avoir inventé : «Covfefe»

Habitué des réseaux sociaux et des sorties tonitruantes, le président américain, Donald Trump, a (une nouvelle fois) surpris la Toile en publiant le 30 mai un tweet mystérieux et incompréhensible : «En dépit de la constante covfefe presse négative.»

Capture d'écran du mystérieux message de Donald Trump, désormais supprimé

«Aimé» par plus de 161 000 utilisateurs et retweeté presque 127 000 fois, le message du président américain a finalement été effacé le 31 mai une dizaine d'heures après sa publication. Le post avait pourtant littéralement explosé les compteurs, se hissant en top tweet du mois.

Toutefois, Donald Trump a vraisemblablement décidé de rebondir sur un tel succès, sans doute involontaire. Après avoir supprimé le tweet, le président américain a publié un nouveau message sur Twitter : «Qui peut trouver le sens véritable du mot "Covfefe" ??? Profitez-en !»

Il faut dire que le mot «covfefe», qui n'existe pas dans la langue anglaise, est au cœur d'un véritable buzz, déchaînant les passions sur les réseaux sociaux.

Si d'aucuns ont gagé que Donald Trump avait peut-être voulu initialement écrire «conference» ou «coverage» pour «conférence de presse» ou «couverture médiatique», les internautes ont suggéré avec humour de nombreuses interprétations plus ou moins plausibles autour de ce mot.  

Code nucléaire, incantation maléfique, message crypté pour Vladimir Poutine... la twittosphère s'est acharné avec humour à inventer le sens de «covfefe».

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont également mis en ligne des montages parodiques, amplifiant le phénomène du «covfefe».

Prudent, le Centre Regent's de langue anglaise à Londres a tenu à préciser : «Pour tous nos élèves en langue anglaise, nous pouvons confirmer que covfefe n'est pas un mot anglais. Pour l'instant.» 

Lire aussi : «We» : en deux lettres Donald Trump met Twitter en ébullition

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.