La rencontre Poutine-Macron sera l'occasion d'un dialogue franc, estime le Kremlin

La rencontre Poutine-Macron sera l'occasion d'un dialogue franc, estime le Kremlin© Bertrand Langlois Source: AFP
Photo d'illustration

L'un des conseillers de Vladimir Poutine a déclaré que la rencontre prévue le 29 mai entre le président russe et le chef de l'Etat français, Emmanuel Macron, serait l'occasion pour les deux hommes de faire connaissance et de discuter avec franchise.

Iouri Ouchakov,conseiller du président russe Vladimir Poutine, a estimé le 26 mai que la rencontre prévue le 29 mai entre ce dernier et le président français Emmanuel Macron pourrait permettre aux deux chefs d'Etat d'apprendre à mieux se connaître.

«[Cette rencontre] nous procure l'opportunité de dialoguer avec franchise et d'apprendre à mieux s'apprécier», a-t-il jugé, en déclarant : «Le principal est que les deux présidents puissent faire connaissance et discuter des problèmes d'actualité de la scène internationale.»

Selon Iouri Ouchakov, le conflit syrien occupera une place importante lors de la discussion entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron. Le conseiller du président russe a précisé que le Kremlin s'attendait à «discussion franche» sur ce sujet. «La France fait partie de ces pays qui ont eu l'attitude la plus dure envers le régime [du président syrien Bachar] el-Assad», a-t-il rappelé.

Le conseiller de Vladimir Poutine a également souligné que le Kremlin s'attendait à une poursuite des négociations dans le cadre du format dit de Normandie [qui réunit France, Russie, Allemagne et Ukraine] pour trouver un règlement de la crise ukrainienne.

Si le nouveau président français a ouvertement fait preuve de méfiance vis-à-vis de la Russie lors de la campagne électorale, il s'est également dit prêt à travailler avec Vladimir Poutine sur les conflits syrien et ukrainien. Le président russe avait pour sa part salué le 8 mai l'élection d'Emmanuel Macron, exhortant le successeur de François Hollande à «surmonter la méfiance mutuelle» entre la France et la Russie et à unir «leurs forces pour assurer la stabilité et la sécurité internationales».

Lire aussi : Vladimir Poutine rencontrera Emmanuel Macron le 29 mai au château de Versailles

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales