Afghanistan : les images des dégâts causés par la «Mère de toutes les bombes» (VIDEO)

Afghanistan : les images des dégâts causés par la «Mère de toutes les bombes» (VIDEO)© Parwiz Parwiz Source: Reuters
Le site touché par la «Mère de toutes les bombes», 15 jours après l'impact.

Un média afghan a filmé les ravages de la plus puissante des armes américaines (armes atomiques mises à part), larguée le 13 avril. Il ne reste rien ou presque, la montagne en elle-même ayant en partie été détruite.

Les premières images tournées dans la région de Nangarhar, dans l'Est de l'Afghanistan), où la «Mère de toutes les bombes» (MOAB) a été larguée le 13 avril par l'armée américaine sur les positions de Daesh, ont été diffusées par le média afghan TOLO News et la chaîne américaine Fox News.

Dans le rayon d'action de la bombe, la dévastation est totale. Les bâtiments ne sont plus que des ruines, les véhicules ont été totalement carbonisés. Il n'y a plus une once de vie à des hectomètres à la ronde, les arbres sont calcinés, et des morceaux de corps jonchent le sol, un fusil d'assaut fondu à leur côté.

«Les tunnels ont été entièrement détruits, les armes des terroristes décimées, et il y a environ 20 cadavres», a confié Karim Amini, un journaliste de TOLO News, à Fox News. «Des dizaines de maisons ont également été détruites, et même des pans de la montagne l'ont été», a-t-il poursuivi.

Auteur: Gung Ho Vids

Le 15 avril, les autorités afghanes ont porté le bilan à plus de 90 djihadistes du groupe Etat islamique tués par la méga-bombe américaine, reconnaissant que ce chiffre n'était qu'une estimation et n'était pas fondé sur le décompte des corps. Elles ont en outre assuré qu'aucune perte civile n'était a déplorer.

Ce bilan est contesté par Daesh, qui a de son côté publié un communiqué via son agence Amaq News dans lequel elle nie que la frappe américaine lui ait causé la moindre perte.

Lire aussi : Découvrez la «Mère de toutes les bombes» : 6 faits sur la bombe larguée par Trump sur l'Afghanistan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.