Les Kurdes reprennent Kobané, chassent l'État Islamique de la ville

Les habitants de Kobané fuient vers la Turquie, alors de Daesh a repris la ville, le 25 juin 2015© Murad Sezer Source: Reuters
Les habitants de Kobané fuient vers la Turquie, alors de Daesh a repris la ville, le 25 juin 2015

Les djihadistes de Daesh ont été repoussés hors de Kobané par les Unités de Protection du peuple Kurde (YPG), samedi 27 juin. Les YPG font état de nombreux morts dans les rangs de l'État Islamique.

Cela faisait deux jours que les forces Kurdes des Unités de Protection du Peuple Kurdes (YPG) tenaient le siège autour de la ville de Kobané. Les combattants YPG sont parvenus, samedi 27 juin, à repousser les forces de Daesh hors de la ville, et à reprendre le contrôle de la plupart de ses points stratégiques.

Les combattants de l’État Islamique avaient pénétré dans la ville, jeudi 25 juin, en pleine nuit et portant des uniformes de miliciens kurdes. Ils étaient armés de cinq véhicules. Une fois à l'intérieur, les terroristes ont ouvert le feu sur les citoyens de la ville ont fait explosé une voiture armée d'une bombe. Un massacre, qui a coûté la vie à 154 civils. 

Kobané : un point névralgique du conflit

La ville de Kobané est déjà passée plusieurs fois des mains de Daesh à celles des combattants kurdes, et vice-versa. L'endroit est un point stratégique pour les mouvements de troupes, notamment grâce à sa position proche de la frontière turque, au nord de la Syrie.

De par sa proximité avec la Turquie, Kobane est le théâtre de larges déplacements de populations. Lors du dernier assaut de l'EI sur la ville, les massacres et les prises d'otages ont conduit une importante partie des citoyens à fuir pour rejoindre la Turquie. D'après le bureau de l'ONU pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), aux moins 60 000 personnes seraient déplacées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales