L'Eurovision menace d'exclure Kiev si la chanteuse russe ne participe pas au concours

- Avec AFP

L'Eurovision menace d'exclure Kiev si la chanteuse russe ne participe pas au concours© Reuters Source: Reuters

L'Eurovision a menacé d'exclure l'Ukraine des futures compétitions de son concours de la chanson, si elle persiste, alors qu'elle l'organise en 2017, à ne pas laisser rentrer sur son territoire la candidate russe.

Dans une missive datée du 23, adressée au Premier ministre ukrainien Volodymyr Hroïsman et dévoilée le 31 mars sur les sites internet de la chaîne allemande d'information en continu Deutsche Welle et du média ukrainien Kiev Vlast, la secrétaire générale de l'Union européenne de radio-télévision (Eurovision ou UER), Ingrid Deltenre, juge «inacceptable» d'exclure la chanteuse russe Ioulia Samoïlova de la compétition qui se tiendra le 13 mai à Kiev.

Ingrid Deltenre demande à Volodymyr Hroïsman «d'intervenir et de [s']assurer que l'artiste russe pourra rentrer en Ukraine en mai et participer» au concours. Faute de quoi, UA:PBC, la chaîne publique ukrainienne qui diffuse l'événement, «pourrait être exclue des événements futurs».

«Si l'interdiction venait à être confirmée», ce qui constituerait une première dans l'histoire de l'Eurovision, «cela aurait certainement un impact très négatif sur la réputation internationale de l'Ukraine en tant que nation européenne et démocratique», prévient Ingrid Deltenre.

«Nous n'avons pas entendu dire que Ioulia Samoïlova posait des problèmes de sécurité à l'Ukraine», poursuit-elle en soulignant le caractère «non politique» du concours.

«Nous sommes frustrés, en fait en colère, de voir que la compétition [...] est instrumentalisée dans le conflit en cours entre l'Ukraine et la Fédération de Russie», insiste-t-elle.

Le 22 mars dernier, les services secrets ukrainiens (SBU) ont interdit à Ioulia Samoïlova de pénétrer sur le territoire ukrainien pendant trois ans. Ils lui reprochent d'avoir donné un concert en Crimée, en juin 2015, soit un peu plus d'un an après le référendum qui a mené au rattachement de la péninsule ukrainienne à la Fédération de Russie. Une situation que Kiev ne reconnaît pas.

L'Eurovision a tenté de résoudre cette crise en proposant à la chaîne de télévision russe Pervyi Kanal de faire participer sa candidate au concours eurovision de la chanson via satellite... Une proposition rejetée.

Lire aussi : L'Union européenne de radio-télévision se dit prête à défendre la participation russe à l’Eurovision

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»