Moscou appelle Kiev à laisser participer la candidate russe à l'Eurovision

- Avec AFP

Moscou appelle Kiev à laisser participer la candidate russe à l'Eurovision© Alexeï Filippov Source: Sputnik
La candidate russe à l'Eurovision Ioulia Samoïlova

Le Kremlin a appelé Kiev à «revenir sur sa décision» d'interdire l'entrée sur le territoire ukrainien à la candidate russe devant participer à l'Eurovision le 13 mai à Kiev.

«Nous estimons que c'est une décision extrêmement dommageable et nous nous attendons vraiment à ce que cette décision soit révisée avant le concours et que la candidate russe puisse y participer», a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, au lendemain de la décision de l'Ukraine de refuser l’entrée à la représentante de la Russie à l'Eurovision.

Dmitri Peskov a également reproché à Kiev de «porter un coup au prestige de ce concours» en se privant d'un pays aussi important que la Russie.

Auparavant, un représentant du ministère russe des Affaires étrangères avait qualifié l'interdiction de «cynique et inhumaine». Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a pour sa part déclaré que la responsabilité de cette décision reste «sur la conscience des organisateurs» en Ukraine, selon l'agence de presse Interfax.

Les organisateurs du concours, eux, se sont dit «profondément déçus par cette décision qui va à l'encontre de l'esprit du concours et de la notion d'accueil qui fait partie de ses valeurs».

«De manière générale, je ne suis pas énervée. Je vais continuer, je pense d'une certaine façon que tout va changer», a pour sa part déclaré mercredi soir Ioulia Samoïlova à la chaîne publique Perviy Kanal, qui doit retransmettre le concours en Russie. La chanteuse de 27 ans, handicapée et qui se déplace en fauteuil roulant, a ajouté ne pas comprendre comment Kiev pouvait voir «une forme de menace dans une jeune femme comme moi».

Lire aussi : Une chanteuse handicapée représentera la Russie à l’Eurovision 2017

La décision d’envoyer Ioulia Samoïlova à l'édition 2017 du concours Eurovision de la chanson a provoqué de vives critiques à Kiev, qui est en charge de l'organisation de l'événement cette année. Les autorités ukrainiennes s’insurgent de sa présence en Crimée à l'occasion d'un concert en 2015, la péninsule ayant été rattachée par référendum à la Russie en 2014. Le Kremlin a pour sa part exclu la possibilité de remplacer sa candidate.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage