L'Union européenne de radio-télévision se dit prête à défendre la participation russe à l’Eurovision

L'Union européenne de radio-télévision se dit prête à défendre la participation russe à l’Eurovision© Gleb Garanich Source: Reuters

Face à l'interdiction d'entrée sur le territoire ukrainien imposée par Kiev à la candidate russe à l’Eurovision, l’Union européenne de radio-télévision a promis de faire en sorte que tous les candidats puissent participer au concours.

«Dès le début, nous avons clairement laissé entendre que nous souhaitions que tous les artistes sélectionnés puissent participer. Si la décision d'interdire l'entrée [sur le territoire ukrainien] à la candidate russe est maintenue, l’Union européenne de radio-télévision [UER] cherchera à garantir la participation de la Russie», a déclaré le président du Comité d'organisation de l'Eurovision, Frank-Dieter Freiling, dans une interview au journal allemand Tagesspiegel.

Il a aussi souligné que l'UER n'avait reçu aucun document officiel de Kiev signifiant le refus des autorités ukrainiennes d'accueillir la chanteuse handicapée Ioulia Samoïlova, qui doit représenter la Russie. Frank-Dieter Freiling a donc appelé à attendre la «décision définitive» de l'Ukraine avant de d'évoquer avec la Russie les démarches à entreprendre.

Le 22 mars, Kiev avait déclaré qu'elle interdirait à Ioulia Samoïlova l'entrée sur le territoire ukrainien, arguant que la chanteuse russe avait violé les lois ukrainiennes en donnant un concert en Crimée en 2015, après le rattachement par référendum de la péninsule à la Russie en 2014.

Lire aussi : Moscou appelle Kiev à laisser participer la candidate russe à l'Eurovision

Le lendemain, le Kremlin avait qualifié cette décision d'«extrêmement dommageable» et avait demandé que Kiev revienne sur sa position. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait quant à lui qualifié ce choix de de «cynique et inhumain», soulignant que cette décision serait un poids «sur la conscience des organisateurs».

Selon la diplomatie russe, ces derniers, bien qu'assurant respecter les lois du pays hôte, s'étaient eux aussi dit déçus par une décision allant à l'encontre de l'esprit du concours, censé être apolitique et fondé sur l'accueil et la tolérance. Les organisateurs de l'Eurovision ont donc proposé à la chanteuse russe de participer à l'événement sans mettre un pied en Ukraine, via une connexion satellite. Pour cela, ils ont contacté la chaîne de télévision russe Pervy Kanal pour que puisse être retransmise en direct la prestation de Ioulia Samoïlova. Pervy Kanal a catégoriquement refusé d'offrir ses services.

«Nous estimons que le comité d'organisation n'a pas à inventer de règles spécifiques pour le candidat russe», a déclaré la chaîne dans un communiqué, ajoutant par ailleurs que, selon les règles du concours, le pays hôte devait être en mesure de délivrer un visa à chaque participant. Le refus de Kiev de laisser Ioulia Samoïlova entrer sur le territoire ukrainien constitue donc une violation du règlement du concours, selon Pervy Kanal.

Lire aussi : Le top-modèle Natalia Vodianova s'insurge contre l'interdiction d'Eurovision pour la chanteuse russe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales