Les autorités irakiennes demandent une enquête indépendante sur les frappes à Mossoul

Les autorités irakiennes demandent une enquête indépendante sur les frappes à Mossoul Source: Reuters
Photo d'illustration, Mossoul

Le vice-président irakien Ossama al-Nujaifi a demandé que soit menée par un tiers une enquête indépendante sur les frappes de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis qui auraient tué plus d'une centaine de civils le 17 mars.

«Il faut organiser une enquête sur les circonstances des bombardements effectués il y a quelques jours dans l'Ouest de Mossoul. [L'enquête] doit être menée par un tiers neutre, et le gouvernement irakien, lui, se doit de poursuivre les responsables de ces frappes», a déclaré le vice-président irakien Ossama Al-Nujaifi sur la chaîne Sky News Arabia, alors qu'étaient évoquées les frappes du 17 mars. Selon les témoignages, une centaine de personnes auraient été tuées.

«Nous voulons savoir ce qui s'est réellement passé. Il y aura une réunion du Conseil de sécurité à la demande de la Russie», a-t-il poursuivi.

Critiquant l'emploi excessif de la force par la coalition, il a aussi qualifié ces frappes de «catastrophe humanitaire».

Lire aussi : Mossoul SOS : victimes civiles, ville ruinée par les frappes de la coalition occidentale (EXCLUSIF)

Le 26 mars, la coalition internationale a admis dans un communiqué avoir opéré ces frappes : «A la demande des forces de sécurité irakiennes, la coalition a frappé des combattants de Daesh le 17 mars à Mossoul-Ouest dans le secteur correspondant.»

Lire aussi : Human Rights Watch : L'opération de Mossoul «pourrait être qualifiée de crime de guerre»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.