«Pas de différence» entre Rutte et le « fasciste Wilders», estime la diplomatie turque

- Avec AFP

«Pas de différence» entre Rutte et le « fasciste Wilders», estime la diplomatie turque
Le ministre turc Mevlüt Cavusoglu lors d'un meeting en faveur de la réforme constitutionnelle

Le chef de la diplomatie turque Melvüt Cavusoglu a estimé qu'il n'y avait pas de différence entre le libéral Mark Rutte, vainqueur des législatives néerlandaises, et le «fasciste» Geert Wilders et prédit des guerres de religion en Europe.

«Regardez, il n'y a pas de différence entre les sociaux-démocrates et le fasciste Wilders, c'est la même mentalité», a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu au lendemain de la victoire aux législatives néerlandaises de Mark Rutte.

«Vous avez commencé à désintégrer l'Europe, vous mettez l'Europe au bord du gouffre, et des guerres de religion vont bientôt commencer en Europe», a-t-il mis en garde. 

Lire aussi : Des vaches néerlandaises déclarés persona non grata en Turquie

Ces propos ont été tenus dans un contexte diplomatique très tendu entre les Pays-Bas et la Turquie. Cette crise a pour toile de fond la campagne référendaire visant à modifier la Constitution turque, campagne menée par les proches du président Erdogan dans l'Union européenne auprès de la diaspora turque. 

Les Pays-Bas avaient interdit, les 11 et 12 mars, la tenue de meetings pro-Erdogan sur leur sol. Ces annulations de rassemblements s'étaient accompagnées d'une interdiction pour le chef de la diplomatie turque d’atterrir aux Pays-Bas, et d'une expulsion du territoire néerlandais de la ministre turque de la Famille

Lire aussi : Référendum turc : de nombreux comptes Twitter, dont celui de Bercy et de RT, piratés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales