Hawaï veut faire annuler le nouveau décret sur l'immigration de Donald Trump

Hawaï veut faire annuler le nouveau décret sur l'immigration de Donald Trump© Hugh Gentry Source: Reuters
La plage de Ko'Olina sur l'île d'Oahu à Hawaï (image d'illustration)

Alors que la première mouture du décret sur l'immigration avait été bloquée par un juge fédéral de l'Etat de Washington, c'est désormais la dernière version qui est attaquée par l'Etat d'Hawaï, qui estime qu'il contrevient à sa constitution.

L'Etat d'Hawaï aux Etats-Unis va contester devant la justice fédérale le nouveau décret sur l'immigration du président Donald Trump qui doit entrer en vigueur le 16 mars. Comme le précédent, il a pour but de rendre plus difficile l'accès au territoire américain pour les ressortissants de six pays à majorité musulmane : l'Iran, la Syrie, la Libye, le Yémen, la Somalie et le Soudan. L'Irak ne figure plus parmi les Etats visés par cette nouvelle mouture.

Les avocats de l'Etat d'Hawaï estiment que ce décret contrevient à sa constitution et qu'il met en péril son économie, son système éducatif et son industrie touristique. Ils avancent en outre que cette modification législative discrimine arbitrairement ses citoyens et prive ses résidents des bénéfices d'une société multiculturelle.

«Le décret signifie que des milliers d'individus aux Etats-Unis et à Hawaï ne pourront plus recevoir la visite des membres de leur famille vivant dans les pays concernés», conclut la plainte.

La précédente version du décret «anti-immigration» datant du 27 janvier avait été bloquée par un juge fédéral de Seattle, après une plainte de l'Etat de Washington. L'appel de l'administration Trump contre cette décision que la cour de San Francisco a rejeté le 9 février

Lire aussi : Donald Trump signe un nouveau décret migratoire, son secrétaire d'Etat le juge «vital»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.