A genoux dans le bureau ovale de la Maison Blanche, Kellyanne Conway enflamme la toile

A genoux dans le bureau ovale de la Maison Blanche, Kellyanne Conway enflamme la toile© Brendan Smialowski Source: AFP
Kellyanne Conway est à l'aise à la Maison blanche

La conseillère de Donald Trump ne s'est pas embarrassée des convenances lors d'une visite officielle : elle s'est agenouillée sur le canapé du bureau ovale, sans retenue, dans une position qui a interpellé les internautes.

Tout est parti d'une photo de l'AFP, prise opportunément dans le bureau ovale et montrant la conseillère de Donald Trump, vêtue d'une robe assise sur ses talons dans un canapé crème. Pourtant, ni le président, ni sa conseillère ne profitaient d'un temps mort... Au contraire, le président recevait alors des dirigeants de lycées et d'université noirs. Un moment officiel, donc, et dûment listé dans l'agenda présidentiel.  

Mais le moment de solennité n'a pas été apprécié à sa juste valeur par Kellyane Conway, qui s'est agenouillée avec désinvolture sur le sofa, sans même prendre la peine d'enlever ses chaussures, au moment où le président prenait la pose avec ses invités.

Sur Twitter, beaucoup d'internautes se sont déchaînés contre le «manque de respect» dont ils estiment que la conseillère du président a fait preuve.

«Les professeurs afro-américains les plus respectés du pays sont rassemblés à la Maison Blanche, et Kellyanne Conway n'est même pas capable de leur montrer la courtoisie la plus élémentaire», a affirmé Rachel Vorona Cote, une commentatrice sur le site féminin Jezebel.

Pour l'éditorialiste du Wall Street Journal, Bret Stephens, si les anciennes conseillères du président Barack Obama «s'étaient assises comme ça dans le Bureau ovale, les conservateurs auraient hurlé pendant des semaines».

Il n'a toutefois pas rappelé que Barack Obama avait été critiqué pour avoir adopté un style vestimentaire plus décontracté à la Maison Blanche, et qu'il avait surtout reçu une volée de bois vert après s'être laissé prendre en photo les pieds sur son bureau pendant qu'il parlait à ses conseillers dans ce même Bureau ovale.

Une pose nonchalante également adoptée par certains de ses prédécesseurs, comme George Bush ou encore Gerald Ford. De quoi pousser d'autres internautes à détecter un relent de sexisme dans le commentaires réprimandant l'attitude de Kellyanne Conway.

Lire aussi : Une conseillère de Trump évoque un massacre... qui n'a jamais eu lieu (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage