Une conseillère de Trump évoque un massacre... qui n'a jamais eu lieu (VIDEO)

- Avec AFP

Une conseillère de Trump évoque un massacre... qui n'a jamais eu lieu (VIDEO)© Darren Ornitz Source: Reuters
Kellyanne Conway

Kellyanne Conway, proche conseillère de Donald Trump, s'est référée à un massacre... qui n'a jamais eu lieu, en voulant défendre dans une interview le décret anti-immigration signé par Donald Trump la semaine passée.

«Je parie que ce sont de nouvelles informations pour les gens que le président Obama a suspendu durant six mois le programme pour les réfugiés irakiens après que deux Irakiens entrés dans le pays se sont radicalisés et ont planifié le massacre de Bowling Green. Cela n'avait pas été couvert» par les médias, a affirmé la conseillère du président américain, Kellyanne Conway sur la chaîne MSNBC.

Sauf qu'il n'y a jamais eu de massacre à Bowling Green, petite ville tranquille du Kentucky (centre-est).

Deux Irakiens habitant à Bowling Green ont bien été inculpés en 2011 pour avoir essayé d'envoyer de l'argent et des armes à Al-Qaïda et pour avoir utilisé des bombes artisanales contre des soldats américains lorsqu'ils étaient en Irak. Les deux hommes purgent actuellement de longues peines de prison.

Après cette affaire, Barack Obama avait ordonné un renforcement des contrôles des antécédents pour les réfugiés irakiens, mais il n'a jamais suspendu le programme d'accueil, a souligné le Washington Post.

Le 3 février, Kellyanne Conway a tenté de se défendre sur Twitter en renvoyant à un article de 2013 en lien avec les deux Irakiens de Bowling Green, expliquant que les Etats-Unis pourraient avoir laissé entrer des dizaines de terroristes dans le pays.

La conseillère a néanmoins été l'objet de moqueries sur le réseau social malgré ses justifications. «Hey Kellyanne Conway, j'ai trouvé une preuve du massacre de Bowling Green !», a affirmé un internaute en mettant une vidéo humoristique montrant un homme se prenant une boule de bowling dans l'entrejambe. 

«Montrez votre soutien aux victimes du massacre de Bowling Green en mettant cette photo de profil», a suggéré un utilisateur en montrant une photo de boule de bowling verte.

Donald Trump a signé il y a une semaine un décret suspendant l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays à majorité musulmane, ce qui a provoqué un tollé à travers le monde.

Lire aussi : L'homme qui prétendait que sa mère irakienne était morte à cause du décret Trump, aurait menti

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales