Allemagne : Marika Rökk, la star du cinéma nazi, aurait été une espionne au service de l'URSS

Allemagne : Marika Rökk, la star du cinéma nazi, aurait été une espionne au service de l'URSS
Marika Rökk

Des documents secrets, déclassifiés par les services de renseignement allemand, ont révélé qu'une des actrices préférées d'Adolf Hitler aurait espionné le IIIe Reich pour le compte de l'Union soviétique, pendant la Seconde guerre mondiale.

L'une des actrices allemandes les plus connues de l'époque nazie et de l'après-guerre, Marika Rökk, était une espionne soviétique, selon des documents récemment déclassifiés par les services de renseignements allemands. Le journal allemand Bild a publié des fragments de ces pièces, établies en 1951 par l'organisation Gehlen, ancêtre de l'actuelle agence allemande de renseignement.

Le journal britannique The Guardian a précisé que le rôle de Marika Rökk, ainsi que le caractère des informations transmises à Moscou, n'étaient pas encore connus. Les documents déclassifiés attesteraient du recrutement de l'actrice allemande par son manager, Heinz Hoffmeister, pour le KGB, le célèbre service de renseignement soviétique.

L'artiste allemande aurait fait partie de l'organisation Krona, un réseau d'agents secrets dirigé par le célèbre espion soviétique Yan Chernyak. Cette organisation clandestine avait notamment transmis au Kremlin des renseignements militaires sensibles, dont un partie des plans de l'opération Barbarossa qui n'était autre que l'invasion de l'Union Soviétique par l'Allemagne nazie.

Née au Caire en 1913 de parents hongrois, Marika Rökk avait passé son enfance à Budapest et commencé sa carrière d'actrice dans les années 1930, voyageant en Europe avant de s'installer en Allemagne en 1934. Elle était ensuite devenue une célébrité du cinéma nazie, devenant même l'une des actrices préférées d'Adolf Hitler.

Après la défaite du IIIe Reich en 1945, l'artiste allemande avait été suspendue de sa profession pendant deux années en raison de sa proximité avec le régime hitlérien. Par la suite, elle était néanmoins devenue l'une des plus grandes actrices du cinéma allemand, jouant dans près de 40 films, avant de mourir en 2004 à l'age de 90 ans.

Lire aussi : Le «téléphone de la destruction» d'Hitler vendu 243 000 dollars

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»