En Malaisie, les LGBT se voient conseiller un «entraînement» pour changer d'orientation sexuelle

En Malaisie, les LGBT se voient conseiller un «entraînement» pour changer d'orientation sexuelle Source: Reuters
Dans une vidéo, l'instance officielle musulmane prône la «patience» vis à vis des homosexuels, invités à s'abstenir de sexe ou à suivre une thérapie

Dans un pays où l'islam exerce une grande influence, la question LGBT reste un sujet sensible. Dans une vidéo, l'instance officielle musulmane prône la «patience» vis à vis des homosexuels, invités à s'abstenir de sexe ou à suivre une thérapie.

Les autorités musulmanes malaisiennes viennent de publier une vidéo à destination du grand public abordant la question des minorités lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles et transgenres (LGBT), relève le Malay Mail. Produite par le Département du développement islamique, la vidéo de trois minutes encourage les fidèles à «faire preuve de patience» vis à vis des LGBT, à qui elle conseille de suivre un «entraînement intensif» afin de changer leur orientation sexuelle.

Outre une invitation à la repentance, la vidéo adresse aux LGBT le conseil de pratiquer l'abstinence en attendant de pouvoir «s'accomplir dans le mariage» avec une personne du sexe opposé.

Sur internet, le discours tenu dans la vidéo, qui a déjà été visionnée plusieurs milliers de fois, suscite des réactions contrastées. Certains saluent une approche plus mesurée de la question LGBT de la part des autorités malaisiennes, d'ordinaire peu enclines à faire preuve de compréhension à ce sujet. «Enfin une vidéo qui ne véhicule pas de haine à l'égard des gays», s'enthousiasme l'internaute Luq Harith dans les commentaires de la page Facebook du Département du développement islamique.

D'autres, en revanche s'agacent de voir propagée par les autorités l'idée selon laquelle l'orientation sexuelle pourrait être modifiée de manière thérapeutique. «Cette vidéo fait croire aux gens qu'il existe un moyen de transformer les homosexuels en hétérosexuels, ce qui est impossible», commente ainsi Sheelabanu Sri Jaya.

En Malaisie, pays majoritairement musulman, l'homosexualité et le changement de sexe sont tous deux illégaux et passibles de peines lourdes, tant devant les tribunaux d'Etat que devant les cours islamiques appliquant la charia. En 2015, l'ONG Human Rights Watch constatait dans un rapport que les discriminations à l'encontre des LGBT étaient «prédominantes» en Malaisie. Elle soulignait également la fréquence des «peines d'emprisonnement, des agressions sexuelles et physiques et des privations d'accès au soin et à l'emploi» à l'encontre des minorités sexuelles. 

Lire aussi : «Malte, premier pays européen à interdire la thérapie de conversion des homosexuels»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.