Danemark : quatre adolescents arrêtés après avoir «mis le feu à un jeune afghan»

Danemark : quatre adolescents arrêtés après avoir «mis le feu à un jeune afghan» Source: Reuters
La police danoise poursuit ses investigations

Un ressortissant afghan de 16 ans est à l'hôpital dans un état critique après que quatre de ses camarades de classe âgés de 15 à 16 ans l’ont aspergé avec une bouteille d’essence avant de l’enflammer.

La ville de Ry, dans le nord du Danemark, a été le théâtre d’une sordide attaque. Un jeune Afghan s’est retrouvé victime de quatre garçons scolarisés dans le même établissement que lui qui ont tenté de l'immoler. «Il n’y a aucun doute sur le fait que ces jeunes ont chassé leur victime et l’ont attaqué», a affirmé l’inspecteur Lars Madsen au journal Ekstrabladet. Avant de poursuivre : «Les garçons se sont retrouvés dans une zone en pleine air de Ry lundi soir [6 février] et les assaillants avaient apporté une bouteille d’essence. Nous ne sommes pas sûrs de ce qu’il s’est passé ensuite et l’enquête est en cours. Mais la bouteille a été lancée.»

Le pronostic vital de la victime n’est pas engagé mais ses blessures sont très sérieuses. Du côté des auteurs, tous d’origine danoise, ils ont été présentés à un juge local le 7 février. Les charges préliminaires sont graves : tentative de meurtre. Ils pourraient être placés en détention provisoire pour quatre semaines.

La police ne pense pas que l’attaque soit motivée par la haine

«Selon les informations dont nous disposons, il s’agirait plus d’un conflit entre les cinq garçons qui vivent tous et sont scolarisés à Ry. Il n’y a pas de preuve indiquant que cette affaire soit liée à une quelconque différence ethnique», a expliqué la police du Jutland-du-Sud qui est en charge des investigations.

Néanmoins, ce tragique événement a attiré l’attention au niveau national dans un pays où la question de l’immigration est sensible.

Lire aussi : Pour la reine Marguerite II, devenir danois en vivant au Danemark n'est pas une loi naturelle

L’année dernière, le pays scandinave dirigé par une coalition de centre-droit a imposé les lois les plus strictes de l’Union européenne en matière d’immigration. Les autorités continuent d’opérer des contrôles à la frontière avec l’Allemagne et vérifie régulièrement le pont qui relie le Danemark à la Suède. Sur les 5,5 millions d’habitants que compte le pays, 270 000 sont musulmans. La plupart de première et seconde génération.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales