Israël approuve 2 500 logements de colonisation en Cisjordanie

Israël approuve 2 500 logements de colonisation en Cisjordanie © Ronen Zvulun Source: Reuters
La colonie israélienne de Ramot en Cisjordanie

Le ministère israélien de la Défense a annoncé qu’Israël avait l’intention de construire une colonie de 2 500 nouveaux logements en Cisjordanie. En représailles, les Palestiniens ont appelé à une action internationale «immédiate».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le ministre de la Défense Avigdor Lieberman ont autorisé la construction de logements de colonisation supplémentaires en Cisjordanie pour répondre à la demande «de maintenir une vie quotidienne normale», selon le communiqué du ministère israélien de la Défense. La plupart des nouveaux logements seront construits dans des colonies déjà existantes.

Cent logements seront édifiés dans la ville de Beit El, qui aurait été en partie financée par le gendre de Donald Trump, Jared Kuchner, selon des médias israéliens.

La direction palestinienne a réclamé une action immédiate de la communauté internationale après cette annonce. «La communauté internationale doit immédiatement réclamer des comptes à Israël», a dit à l'AFP le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat. Selon lui, Israël a été enhardi «par ce qu'ils considèrent comme les encouragements du président américain Donald Trump».

Le 22 janvier, Benjamin Netanyahou aurait annoncé sa décision de lever toutes les restrictions sur les chantiers israéliens de Jérusalem-Est, imposées suite à d’intenses pressions diplomatiques, selon le journal Haaretz citant de hauts responsables. D’après les mêmes sources, le Premier ministre israélien entendrait faire avancer la colonisation de la Cisjordanie.

Lire aussi : Israël : feu vert à la construction de 566 logements à Jérusalem-Est

La politique de colonisation israélienne va à l’encontre des lois internationales et subit de lourdes critiques de la part du reste de la communauté internationale, notamment des Etats-Unis sous Barack Obama. Donald Trump, au contraire, a exprimé plusieurs fois son soutien à Israël.

Lire aussi : Pour faire bisquer Trump ? Obama verse au dernier moment 221 millions de dollars à la Palestine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales