Israël : feu vert à la construction de 566 logements à Jérusalem-Est

- Avec AFP

Israël : feu vert à la construction de 566 logements à Jérusalem-Est © AHMAD GHARABLI Source: AFP
Un site de construction israélien dans un quartier de Jérusalem-Est, en janvier 2016

Considérant que le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, ne tentera pas de lui mettre des bâtons dans les roues, la mairie israélienne de Jérusalem a validé la construction de centaines de logements dans des quartiers palestiniens.

La mairie israélienne de Jérusalem a donné son feu vert définitif à la construction de 566 logements dans trois quartiers de colonisation de Jérusalem-Est, deux jours après l'entrée en fonction du président américain Donald Trump, a annoncé un conseiller municipal le 22 janvier. Les permis de construire de ces logements avaient été gelés à la fin du mois de décembre à la demande du Premier ministre Benjamin Netanyahou en attendant l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, a précisé à l'AFP, Meïr Turjeman, président de la commission de la construction et de planification de la municipalité de Jérusalem.

Ces logements seront construits dans les quartiers de colonisation de Pisgat Zeev, Ramot et Ramat Shlomo, a précisé Meïr Turjeman. Selon lui : «Les règles du jeu ont changé avec l'arrivée au pouvoir de Donald Trump. Nous n'avons plus les mains liées comme du temps de Barack Obama, désormais nous pouvons enfin construire.»

«Ces 566 logement ne sont qu'un coup d'envoi. Nous avons des plans pour la construction de 11 000 logements qui attendent les autorisations», dans les quartiers de colonisation de Jérusalem-Est, a-t-il ajouté.

L'élection de Trump, une opportunité pour le gouvernement israélien ?

Benjamin Netanyahou s'est chaudement félicité de l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, dont il attend une position pro-israélienne plus affirmée que sous son prédécesseur. La tension avec Obama avait atteint son paroxysme lorsque le 23 décembre, les Etats-Unis (pour la première fois depuis 1979) n'avaient pas mis leur veto à une résolution de l'ONU condamnant les colonies israéliennes.

Les 14 autres membres du Conseil ont voté en faveur du texte qui exhorte Israël à «cesser immédiatement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est», et affirme que les colonies «n'ont pas de valeur juridique» et sont «dangereuses pour la viabilité d'une solution à deux Etats» israélien et palestinien.

Quelque 430 000 colons israéliens vivent actuellement en Cisjordanie occupée et ils sont plus de 200 000 à Jérusalem-Est dont les Palestiniens veulent faire la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Manifestation de Palestiniens contre la destruction de logements bédouins

A la veille de cette annonce de construction de logements en territoire palestinien, samedi 21 janvier, plusieurs milliers de Palestiniens s'étaient mobilisés aux environs d'Arara (au nord d'Israël) afin de protester, notamment, contre l'opération de démolition de logements bédouins mené par le gouvernement israélien dans le désert de Néguev, a rapporté l'agence PressTV.

Les manifestants sont parvenus à bloquer une autoroute près d'Arara, avant que la police n'intervienne, blessant plusieurs membres du rassemblement.

Lire aussi : Israël : les Palestiniens fustigent le projet de loi sur les «nuisances sonores» des mosquées

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage