Israël : les Palestiniens fustigent le projet de loi sur les «nuisances sonores» des mosquées

Israël : les Palestiniens fustigent le projet de loi sur les «nuisances sonores» des mosquées© Ammar Awad Source: Reuters
Des palestiniens masqués lisent le Coran près du Dôme du rocher, un lieu saint de l'Islam à Jerusalem

La proposition de loi israélienne sur la suppression des appels à la prière par haut-parleurs doit être votée par la Knesset pour entrer en vigueur. Pour les Palestiniens, ce projet risque de mettre le feu aux poudres s'il est adopté.

«Ces mesures sont totalement inacceptables et les dirigeants iront au Conseil de sécurité [de l'ONU] et dans toutes les institutions internationales pour mettre fin à cette escalade de mesures israéliennes», a déclaré lundi 14 novembre Nabil Abu Rudeineh, le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas.

Le porte-parole du président a expliqué que le projet de loi visant à interdire l'utilisation de haut-parleurs pour l'appel du muezzin à la prière «entraînera la région dans une catastrophe».

Le projet de loi controversé a été proposé par Moti Yogev, du parti nationaliste et conservateur Le Foyer Juif afin de répondre aux plaintes sur les nuisances sonores que provoqueraient les appels à la prière. La proposition de loi a été approuvée le 13 novembre par le Comité ministériel pour la législation mais n'a pas encore été adoptée par la Knesset, le parlement israélien.

La «loi muezzin» doit encore passer par trois votes à la Knesset avant d'être définitivement adoptée. Cette polémique autour des mosquées a lieu alors qu'Israël connaît une période de regain de tension avec la Palestine voisine.

Le Comité ministériel a également approuvé le 13 novembre un autre projet de loi controversé qui pourra permettre la légalisation des colonies juives sur des terres appartenant à des Palestiniens. Pour les Nations unies, l'occupation israélienne et les colonies juives, y compris à Jérusalem-Est et sur les hauteurs du Golan, sont illégales au regard du droit international. 

Lire aussi : «La prochaine guerre avec Gaza sera la dernière», prévient la Défense israélienne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.