Libye : deux morts dans l'explosion d'une voiture près de l'ambassade d'Italie

- Avec AFP

Libye : deux morts dans l'explosion d'une voiture près de l'ambassade d'Italie© MAHMUD TURKIA Source: AFP
Des membres des forces de sécurité libyennes devant l'ambassade d'Italie à Tripoli, le 10 janvier 2017

Un véhicule a explosé à proximité de l'ambassade italienne à Tripoli, en Libye, faisant deux morts. Les autorités n'ont pas pu indiquer encore s'il s'agissait d'une attaque terroriste ou d'un accident.

Deux personnes qui se trouvaient à l'intérieur d'une voiture ont été tuées dans la soirée du samedi 21 janvier quand le véhicule a explosé à Tripoli près de l'ambassade italienne, qui vient de rouvrir, ont indiqué des sources libyennes médicale et de sécurité. Selon une source des services de sécurité, il n'était pas possible dans l'immédiat de déterminer s'il s'agissait d'un attentat ou d'une explosion accidentelle.

Houssam al-Tabouni, un responsable du Croissant-Rouge dans la capitale libyenne, a indiqué à l'AFP que deux corps calcinés et non identifiés avaient été retirés de la voiture.

Le véhicule a explosé dans une rue située derrière l'ambassade italienne et celle d'Egypte, actuellement fermée, devant le ministère du Plan et près d'un hôtel, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du lieu de l'explosion, empêchant badauds et journalistes de s'en approcher.

Rome avait annoncé le 9 janvier la réouverture de son ambassade à Tripoli, fermée en février 2015 quelques mois après la prise de la capitale libyenne par une coalition de milices, dont certaines islamistes, au prix de violents combats. L'Italie est le premier pays occidental à avoir rouvert sa représentation diplomatique à Tripoli.

Vague d'attaques contre les ambassades à Tripoli

La capitale libyenne a été le théâtre ces dernières années de plusieurs attaques contre des ambassades et des diplomates. Début septembre, deux voitures piégées avaient explosé quasi-simultanément à Tripoli sans faire de victimes, la première derrière le siège du ministère des Affaires étrangères et la seconde près de la base navale. Ce double attentat n'avait pas été revendiqué.

L'Italie fait face ces dernières années à un afflux exceptionnel de dizaines de milliers de migrants qui tentent de traverser la Méditerranée depuis la Libye, un pays plongé dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Dix mois après son installation à Tripoli, le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale n'a pas réussi à asseoir son pouvoir sur l'ensemble du territoire et il est contesté par des autorités basées dans l'est du pays.

Lire aussi : La Libye alerte l'Italie sur la présence de djihadistes près de Milan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.