Libye : des avions américains bombardent des camps de Daesh et tuent 80 djihadistes

Libye : des avions américains bombardent des camps de Daesh et tuent 80 djihadistes© Frederic J. Brown Source: AFP
Un avion furtif B-2 de l'armée de l'Air américaine

Des camps libyens de l'Etat islamique ont été attaqués par des avions furtifs B-2 américains le 18 janvier. Selon le Pentagone, des dizaines de djihadistes ont été éliminés dans des zones proches de la ville de Syrte, libérée en décembre.

«En Libye, l'Africa Command [le centre de commandement des activités militaires américaines en Afrique] a mené des attaques aériennes contre deux camps [de Daesh] au sud de Syrte», a déclaré le 19 janvier Ashton Carter, secrétaire d’Etat américain à la Défense.

Le chef sortant du Pentagone a estimé que les bombardements, effectués le 18 janvier par deux avions furtifs B-2 américains venus directement des Etats-Unis, avaient tué 80 djihadistes du groupe terroriste Etat islamique. Cette annonce est par ailleurs survenue lors du dernier jour officiel du mandat présidentiel de Barack Obama. 

Ashton Carter a par ailleurs précisé lors d'une conférence de presse que ces bombardements représentaient «un exemple clair de notre engagement à détruire le cancer Etat islamique, pas seulement en Irak et Syrie mais partout où il apparaît». Selon lui, les frappes aériennes ont permis d'éliminer «des gens qui étaient en train de planifier activement des opérations en Europe et ont pu être liés à des attaques qui ont eu lieu en Europe».

En outre, un communiqué diffusé par le département d'Etat à la Défense a précisé : «Nous sommes résolus à maintenir la pression sur [les militants de] l'Etat islamique et à les empêcher d'établir un sanctuaire [en Libye]». L'armée américaine a également indiqué que cette opération militaire avait été coordonné avec le gouvernement libyen d'union nationale (GNA), reconnu par les Nations unies.

C'est en août 2016 que les Etats-Unis ont annoncé le lancement d'une campagne de bombardements contre Daesh en Libye, à la demande du GNA qui a pris le contrôle en décembre de la ville de Syrte après six mois de combats contre Daesh. L'organisation terroriste s'était emparée de cette ville portuaire en juin 2015, bénéficiant du chaos engendré par l'absence d'autorité étatique en Libye après l'éviction du chef d'Etat libyen, Mouammar Kadhafi, en 2011.

En ce qui concerne les B-2 américains, ces avions furtifs n'avaient pas effectué de bombardements depuis mars 2011, selon l'agence de presse AFP. En 2011, les B-2 avaient bombardé les troupes gouvernementales libyennes lors de l'opération internationale, menée notamment par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, en soutien aux rebelles opposés à Mouammar Kadhafi. 

Lire aussi : Le général libyen Khalifa Haftar s'est rendu sur le porte-avions russe Amiral Kouznetsov

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage