Pékin et Moscou vont prendre des mesures contre le système antimissile américain en Corée du Sud

Pékin et Moscou vont prendre des mesures contre le système antimissile américain en Corée du Sud© Handout Source: Reuters
Le système antimissile américain THAAD

Les autorités russes et chinoises craignent que le système américain THAAD, particulièrement puissant ne compromette leur propre sécurité dans la région et attise les tensions dans la péninsule coréenne, déjà en proie à une situation électrique.

Pékin et Moscou semblent s'être mis d'accord pour adopter des mesures contre le déploiement militaire américain en Corée du Sud. Les contre-mesures «viseront à protéger les intérêts de la Chine et de la Russie et l'équilibre stratégique dans la région», a déclaré l'agence chinoise Xinhua, citant une déclaration publiée après une réunion de sécurité entre les autorités de Pékin et celles de Moscou. 

«La Chine et la Russie ont exhorté les Etats-Unis et la Corée du Sud à répondre à leurs préoccupations en matière de sécurité et à arrêter le déploiement de THAAD dans la péninsule coréenne», a déclaré Xinhua.

Pékin et Moscou ont déjà organisé en mai 2016 un exercice conjoint anti-missile, après que Washington et Séoul ont entamé des discussions sur l'installation du système de défense de surface à haute altitude (THAAD) des Etats-Unis pour contrer toute éventuelle menace de la part du voisin nord-coréen. 

Le 12 janvier, le ministre sud-coréen du Commerce a déclaré que le Sud condamnerait toutes les mesures prises par la Chine [et la Russie] en représailles à sa décision de déployer le système antimissile américain sur son sol.

Lire aussi : Corée du Nord : Pyongyang menace les garnisons américaines et sud-coréennes à sa frontière

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.